Juste un mot (46)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 30 août 2010. dans Arts graphiques

Juste un mot (46)

Van Gogh a peint toutes sortes de fleurs, iris, roses, glaïeuls, marguerites, bleuets, tournesols ... Sa toile, " Coquelicots ", évaluée à plus de 50 millions de dollars, vient d'être volée dans un musée du Caire. Bien involontairement, " l'homme à l'oreille cassée " se retrouve au coeur d'une nouvelle " affaire Tournesol ", si l'on peut dire ... Curieuse similitude, en tout cas, avec l'album de Tintin, " L'oreille cassée ", où un fétiche arumbaya a été subtilisé dans un musée ethnographique !

Pavot, pas pris ... En effet, les caméras de surveillance ne surveillaient plus grand-chose depuis belle lurette, et le système d'alarme était défaillant ... Une sorte d'invitation au larcin.

Certes, cette toile aura le plus grand mal à être écoulée sur le marché, mais cela pourrait, finalement, constituer la " morale " de l'histoire ... Et comme le disait Arthur Rimbaud, mort à 37 ans, comme Van Gogh, " La morale est la faiblesse de la cervelle " ! Dont acte.

Le billet d'humeur de Jacklittle (59)

Ecrit par Jacques Petit le 30 août 2010. dans Société

Le billet d'humeur de Jacklittle (59)

La hiérarchie de la police britannique prend soin de ses troupes. Elle recommande à ses policewomen et policemen de veiller aux dessous qu’ils portent pendant le service, trop voyants, trop affriolants, trop sexys ??

Pas un mot, pour celles et ceux qui ne portent rien dessous pendant le service ?

Mr Brice Hortefeux, trop occupé qu’il est avec sa politique sécuritaire, notre Pays étant menacé par une horde de ROMS et TSIGANES, notre Ministre de l’Intérieur a d’autres soucis que les dessous de ses troupes.  Ce n’est peut-être pas plus mal, il risquerait de recommander des dessous AUVERGNATS, n’ayant pas énormément de naturistes en AUVERGNE !

A Reflets du Temps, on est verni !

Ecrit par La Rédaction le 27 août 2010. dans La une, Média/Web

A Reflets du Temps, on est verni !

Notre Web Magazine s’installe dans ses nouveaux « locaux ». L’aventure est affaire de passion, entreprise et menée par des femmes et des hommes très divers dont beaucoup ne se sont jamais rencontrés ailleurs que sur le Web. Tous partagent cependant des valeurs et des passions fondamentales qui font le plus solide des liens : goût du débat, volonté d’être au cœur de la Cité, combat des Lumières, engagement intellectuel, amour de l’écriture, des écritures, refus des totalitarismes, des dogmatismes aveugles de l'intolérance et de l’injustice.

Nous n’avons pas d’appartenance politique partisane. On peut trouver sur « Reflets du Temps », côte à côte, deux textes défendant avec la même fougue deux positions parfaitement contradictoires. Notre cohérence, notre identité, nous ne la tenons que de notre adhésion sans faille à la charte qui encadre ce magazine et dont le cœur est dans l’esprit de la fameuse citation apocryphe de Voltaire : « Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. »

La Peur des Roulants

Ecrit par Martine L. Petauton le 27 août 2010. dans Racisme, xénophobie, La une, France

La Peur des Roulants

Serait-elle revenue ?..

Camps de Rroms pris d'assaut ; grands moyens : 100 policiers pour arrêter 40 Rroms ! Bruits de bottes et haussement martial du menton, dans la torpeur estivale ; rafles (quel autre mot ?) ; police poussant les troupeaux d'hommes, femmes et enfants vers des avions dont les moteurs chauffent déjà. Images venues d'un autre temps ; souvenirs noirs de populations toujours stigmatisées : « les » gens du voyage, ici ; « les » Maliens, là et, bien entendu – valeur sûre, entre toutes – là-bas, « les » Juifs, ces plus étranges des étrangers supposés ...

On agite à nouveau la peur de l'Autre, du différent ; on désigne, on stigmatise, au bout, on discrimine. On ressuscite ce qui fait l'homme - avec deux ou trois plus jolies choses - et, ce, depuis les confins de l'Histoire humaine : ceux de la caverne d'à côté ne sont pas moi, et donc je « les » compare, je « les » redoute, j'en ai peur, et de monter des barrières autour de mes trois pierres !

Et encore deux médailles pour la France !

Ecrit par Pierre Audin le 27 août 2010. dans Mathématiques, La une

Et encore deux médailles pour la France !

Celles-ci nous viennent d’Inde. Comme les jeux olympiques, tous les quatre ans, les mathématiciens du monde entier se réunissent en congrès. Cette année, c’est en Inde, à Hyderabad. La communauté mathématique remet alors des « médailles Fields ». En général, il y a quatre lauréats : comme il n’y a pas de prix Nobel de mathématiques, c’est la récompense suprème pour les mathématiciens, et comme elle n’est décernée que tous les quatre ans, autant en donner quatre d’un coup. Si au début ce n’était pas le cas, la tradition semble bien établie. Et finalement, la France est plutôt bien classée dans cette compétition : sur 52 médaillés Fields, il y en a 11 Français, grâce aux deux de cette année, Ngo Bao Chau et Cédric Villani.

Contrairement aux prix Nobel, qui couronnent en général la fin d’une carrière brillante, les médailles Fields sont obligatoirement remises à des mathématiciens de moins de quarante ans. Ngo Bao Chau a 38 ans, Cédric Villani n’en a que 36. On prime certes quelqu’un qui a obtenu des résultats que la communauté mathématique reconnaît comme importants. Mais surtout on offre une belle carte de visite au lauréat : le prix n’est que de dix mille euros, mais toutes les portes s’ouvrent et permettent de poursuivre une carrière bien commencée.

La Place du Temps

Ecrit par Jean Le Mosellan le 27 août 2010. dans La une, Société, Histoire

La Place du Temps

Tous les ans, à la même date, la Braderie du Temps se tient avec exactitude sans faux bond Place du Temps, dont l’endroit est connu de tout amateur de brocante de la région messine et bien au-delà. Le nom de la Place vient de la présence d’un immense cadran solaire portant mention « Passant, prends le temps, sinon il te prend ». Ce nom n’existe en fait que dans l’esprit des passants, et de certains commerçants de la petite Rue de la Chèvre, qui donne dans la Place et en repart. On voit en effet dans cette rue des Galeries du Temps ou la Boutique de l’Air du Temps, en attendant sans doute un Salon du Temps, une Buvette du Temps, ou la Palette du Temps, salle d’exposition de peintures.

Quand vous sortez de la Boutique de l’Air du Temps rue de la Chèvre, vous trouvez à quelques pas sur votre droite l’Eglise Notre-Dame qui occupe tout le côté gauche, et dont le parvis pourrait en fait délimiter la Place. Votre cadran donne l’heure quand il fait beau, juste devant sur un grand mur exposé plein sud, mais l’heure vous intéresse moins que l’inscription. Je la lis chaque fois que j’y passe, comme un rappel à l’ordre.

Erreur sur (toute) la ligne

le 27 août 2010. dans Ecrits, Humour

Erreur sur (toute) la ligne

Le rideau se lève…

Dring, dring…

LUI : "Allô ?"

ELLE : "Coucou, c'est moi !"

LUI : "Ici aussi."

ELLE : "Hein ?"

LUI : "Et comme il ne peut y avoir deux "MOI" au même endroit et au même moment, j'en déduis que vous avez fait UN FAUX NUMÉRO. À moins que vous n'ayez la capacité miraculeuse de vous dédoubler."

Rideau

La Trinité chrétienne à la lumière de l'égyptologie

Ecrit par Jean-François Vincent le 27 août 2010. dans La une, Religions

La Trinité chrétienne à la lumière de l'égyptologie

Rien n’est plus inextricable que la théologie trinitaire….Et plus incompréhensible tant pour les non-chrétiens que pour les chrétiens eux-mêmes !

Le Coran (s 5,72), implacable, décrète : « quiconque donne des associés à Dieu, oui, Dieu lui interdit le paradis ; et son refuge est dans le feu ». La fameuse équation 1 = 3 écartèle l’esprit humain et menace le monothéisme : soit, en effet, on privilégie le 1 et l’on tombe dans l’essentialisme (cf .la célèbre « définition » de Dieu selon saint Thomas d’Aquin, actus purus essendi, L’Etre en acte) les personnes devenant évanescentes ; soit on privilégie le 3 et l’on tombe dans le trithéisme (péché « mignon » des pères grecs et, d’une manière générale, de l’Eglise d’orient dont j’ai l’honneur de faire partie).

Le "mystère" de la petite culotte

Ecrit par Elisabeth Itti le 27 août 2010. dans Humour, Voyages

Le

Cela ne peut intéresser que les personnes qui ont suivi mes tribulations et qui se sont posé la question du mystère de la petite culotte.  Aussi je me sens obligée de satisfaire leur curiosité.

Vous aussi vous avez droit au récit intégral de cette superbe journée : nous avons fait un A-R à Nice avec EasyJet, pour visiter la Fondation Maeght. C’était une journée merveilleuse, beau temps, et la Fondation, dès l’ouverture, un plaisir sans nom.

Puis nous sommes allés à Vence dans l’après midi, un bus depuis Nice mène jusque là-haut pour 1 €, petite incursion dans la vieille ville, visite d’une exposition François Morellet au Château de Villeneuve, de bonne augure pour la future exposition Morellet au musée Wurth d’Erstein.

Juste un mot (45)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 27 août 2010. dans La une, France

Juste un mot (45)

Soudain, il s'exclama : " Il y a aujourd'hui sur notre drapeau une tache de honte ! " Drapé dans son habit de poète lyrique, et en sa qualité de dirigeant d'un nouveau parti, Dominique de Villepin s'en est pris, en ces termes, au président de la République, coupable, selon lui, d'une politique sécuritaire qui fait le déshonneur de la France. Il n'est pas le seul, loin s'en faut. Le discours de Grenoble et ses conséquences ont, en effet, secoué la patrie des droits de l'homme, à gauche comme à droite, et d'autres pays " amis ", dont le Vatican ... Certes, nous ne sommes pas à la veille d'une nouvelle " séparation de l'Eglise et de l'Etat ", parce que l'Eglise connaît parfaitement les limites de son droit d'ingérence. Mais il est de son devoir d'intervenir lorsqu'elle considère que la communauté des chrétiens est bafouée.

<<  350 351 352 353 354 [355356 357 358 359  >>