Deus Sive Lux

Ecrit par Jean-François Vincent le 01 juillet 2010. dans Religions, Vie spirituelle

Deus Sive Lux

La lumière thaborique selon saint Grégoire Palamas

Notre ami et co-chroniqueur Jean le Mosellan a récemment parlé d’une radiation primordiale concomitante au Big Bang et qui pourrait, selon certains, être une théophanie.

La tradition judéo-chrétienne est riche de métaphores lumineuses concernant Dieu ; mais, dans la plupart des cas, il s’agit de simples images ou alors de créatures, certes au plus proche de Dieu, mais distinctes de Lui. La Shekinah, par exemple, que l’on traduit parfois par « gloire » n’est pas Hashem, Lui-même, mais Son habitation, le lieu où Il réside, « shochan ». Pour la théologie chrétienne occidentale, en particulier saint Thomas d’Aquin, la lumière divine est une « grâce créée ». Seule l’Orthodoxie gréco-russe va jusqu’à prétendre que Dieu EST ses attributs : de même que Dieu est amour (1 Jean 4,8), un théologien byzantin du XIVème siècle, saint Grégoire Palamas, ose écrire : « Dieu est appelé lumière, non selon son essence mais selon son énergie ».

Le Temps change

Ecrit par Martine L. Petauton le 01 juillet 2010. dans Environnement, Culture, Notre monde, Histoire

Le Temps change

Hier, dans l’herbe haute – couleur vert-trempé -, j’ai trouvé un petit cèpe, frais, joufflu, mais un peu pâle. Ma petite chatte ne comprend plus ; elle sort en fronçant le nez : l’été serait-il déjà fini ? Ce matin, l’aube était cotonneuse, presque froide ; le brouillard, sauce chrysanthèmes, n’a cédé qu’autour de midi. Denise, ma voisine, s’interroge : ” c’est quand, qu’il va faire beau ? Dans le jardin, rien ne pousse! A part, l’herbe!”, rigole son Raymond de mari… (“a marié la Denise…” chantait Brel).

Soixante-dix-huit ans, aux châtaignes; intarissable, sur les choses du jardin, experte, à la façon de ceux qu’on voit, dans les émissions du petit écran, voilà Denise.

Spiritualité d'Asie

le 21 juin 2010. dans Religions

Spiritualité d'Asie

C’est un entretien avec les maitres de la sagesse d’Asie, qui ne se terminera pas avant d’avoir bouleversé vos principes, vos dogmes, votre perception du monde.

Vous aussi vous aurez une ceinture de soie comme les disciples de Confucius, où ses paroles furent inscrites pour atteindre l’excellence de Confucius.

Le maitre dit : « Approfondir ma compréhension dans le silence, étudier sans me lasser et enseigner sans relâche, ai-je au moins fait cela ? »

Vous serez vous aussi assis sous l’arbre comme Bouddha, vous y recevrez l’illumination, comme si vous entendiez le sermon de Bénarès, alors vous rechercherez son enseignement, les quatre nobles vérités se révéleront à vous, le dépassement de vos souffrances.

Autour d'une écriture

Ecrit par Gilberte Benayoun le 20 juin 2010. dans Ecrits

Autour d'une écriture

A propos de l’écriture de “La Petite Fille des Rues”

Il y a trois ans, quand j’ai commencé à écrire « la petite fille des rues », je venais de me « faire la main » sur un premier texte, un cri d’amour écrit dans l’urgence que réclamait la douleur d’une histoire amoureuse passionnelle vécue en 2006, dans le plein été de cette année-là.
Aujourd’hui, avec le recul, vue de loin et avec dérision, cette passion amoureuse, cette petite « entorse », ressemble plus à une histoire « à l’eau de rose » un peu ridicule, qu’à un évènement douloureux qui, curieusement, s’est révélé être « un heureux événement ». A l’origine de cette histoire, deux éléments positifs ont fait surgir d’un ciel tout gris deux spots lumineux. Le premier fut la découverte de « Fragments d’un discours amoureux » de Roland Barthes, que mon psy, à court de réponses aux mille questions et culpabilités qui m’assaillaient et me tombaient dessus comme cette tornade amoureuse, m’a conseillé de lire.

Athéisme en détresse

le 20 juin 2010.

Athéisme en détresse

Peut-être vaut-il la peine de poser quelques questions quant aux remous sur les religions et l’athéisme qu’on nous a offert le battage médiatique autour d’un livre qui s’en prend aux monothéismes (de M. Onfray), bizarrement médiocre :

1°/ Car enfin, mis à part la critique faite par Nietzsche ou Freud (“la religion est une névrose”), qu’il reprend ou plutôt plagie, sans se demander un instant sur quoi cette critique a buté et pourquoi elle ne suffit pas, le reste est atterrant d’ignorance et d’illogisme. Par exemple :

S’en prendre à Dieu parce qu’en son nom deux ennemis peuvent s’affronter, n’est-ce pas plutôt la preuve qu’il n’est pas la cause mais qu’il est pris comme instrument ? et que la cause est plutôt la bêtise humaine qui a besoin, dans sa rage d’instrumenter le divin ? En outre, si des gens, ennemis, ne peuvent pas chacun invoquer Dieu, à quoi servirait-il ? N’y a-t-il pas dans ce reproche la nostalgie d’un Dieu qui serait la Vérité absolue devant laquelle tous s’inclineraient ? Sauf les menteurs, c’est-à-dire les autres ?

Le Canard déchaîné

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 18 juin 2010. dans Média/Web

Le Canard déchaîné

Face à d’énormes difficultés financières et une baisse sensible de leur lectorat, la plupart des ” canards “, qu’ils soient régionaux ou nationaux, survivent comme ils peuvent et tentent de guérir de leurs maux. L’écrit est en crise – ce n’est pas un scoop -, et les jeunes, on le sait bien, privilégient les écrans, au détriment des livres et, bien sûr, des journaux.

En France, il est un hebdo qui ne s’en tire pas trop mal : il s’agit du ” Canard Enchaîné “, pour ne pas le nommer ! Fondé en 1915, il tire, chaque mercredi, sur tout ce qui bouge ou dépasse, et se déchaîne contre les abus et les scandales qui mettent en péril le bon fonctionnement de la démocratie. Toujours bien informé, il s’en prend aux ” brebis galeuses ” de la sphère politico-médiatique, essentiellement.

 

L’horizon athéologique

Ecrit par Jean Le Mosellan le 18 juin 2010. dans Philosophie, Religions, Vie spirituelle

L’horizon athéologique

L’horizon athéologique ne donne pas sur la cosmologie. C’est ce que l’on constate dans le Traité d’athéologie, livre à succès de Michel Onfray, dernier théoricien en vogue, ou plutôt en souffrance de la question.

Souffrance qui l’a poussé à citer, peut-être comme lapsus révélateur, dès la page 34 la psychanalyse, en tête d’une liste impressionnante de domaines servant de fondation à l’athéologie. Une sorte de Cap Canaveral, aire sophistiquée de lancement de l’amétaphysique, où curieusement le mot science n’a pas eu droit de cité.

Et si ..? (2)

Ecrit par Eric Thuillier le 18 juin 2010. dans Ecrits

Et si ..? (2)

Un incident inattendu me contraint à modifier mon programme de publication et à avouer plus tôt que je n’avais prévu de le faire que je ne suis pas l’auteur des textes qui défileront sous la rubrique « Et si… ». Le véritable auteur est Dédé l’Orthophose auquel je pensais rendre sa juste place dans quelques semaines.

C’était compter sans le prestige grandissant de notre revue dont un lecteur, intrigué de trouver un texte de Dédé sous le nom de son meilleur ami,  n’a pas cru mal faire en interpellant l’Orthoshose en ces termes : « Alors tu publies tes conférences dans Reflets du temps ? »

Iran : entretien avec Michel Taubmann

Ecrit par Michel Taubmann le 16 juin 2010. dans Monde

Iran : entretien avec Michel Taubmann

Interview “touteleurope.fr”

Le 12 juin marque l’anniversaire de la ré-élection contestée de Mahmoud Ahmadinejad. Ces élections avaient marqué le début d’une ample contestation du régime de la République islamique d’Iran. Michel Taubmann, directeur de la revue “Le Meilleur des Mondes” et un des organisateurs du colloque “Dilemme iranien” qui a lieu dimanche 13 juin, revient pour Touteleurope.fr sur les relations entre Iran et Union européenne.

Touteleurope.fr : Un an après les élections iraniennes, l’opposition au régime iranien réussit-elle à tenir malgré la répression ?

Michel Taubmann : Il est peu probable qu’on assiste à de grandes manifestations aujourd’hui en Iran. Cela pour deux raisons.

L'Enfant de Soweto

Ecrit par Martine L. Petauton le 16 juin 2010. dans Racisme, xénophobie, Monde

L'Enfant de Soweto

Il regarde, sa vuvuzela de pacotille à la main, s’allumer les lumières du grand stade, flambant neuf ; il restera dehors, les places sont trop chères ! La nuit de l’hiver austral est tombée, claire et froide ; il est content, pourtant : le monde le voit ; son pays, « arc en ciel » fait la fête au ballon rond… c’est l’été de l’Afrique du Sud, porte-drapeau des pays « émergents » ; — mais, qui émerge ? L’enfant du township —

Apothéose symbolique — mais, la politique, c’est du symbole —, cette coupe du monde de football 2010 (19e du nom), s’ouvre sur le continent noir et en Afrique du Sud, où près de 80 % de Noirs relèvent la tête, après 50 ans d’Apartheid, où les avaient tenus une poignée d’à peine 10 % d’Afrikaners… Survol historique de haute altitude ! Me diront certains ; la réalité est nettement plus diaprée, et demande une observation attentive, différenciée, et donc, plus nuancée… mais, n’en est-il pas ainsi, de tous ces « réels », au bout de « l’idéal », cher au grand Jaurès ?

<<  356 357 358 359 360 [361362  >>