La une

"Reflets d'un temps révolu" : Les salles de quartier, les petits cinéphiles, les ouvreuses

Ecrit par Jacques Petit le 15 octobre 2010. dans La une, Souvenirs, Cinéma

Comme le chantait si bien Aznavour : «  Je vous parle d’un temps que les moins d’50 ans ne peuvent pas connaître ».

Les souvenirs de jeunesse ont toujours un espace - temps et un espace - lieu.

L’espace - temps est simple, les années où de jeunes adolescents sortent de 5 ans de guerre, d’un voile obscur qui obscurcissait le ciel de France.

L’espace - temps ; celui des copains et de votre serviteur dans le 13ème arrondissement de Paris, quartier populaire s’il en fût, en ce temps ; il n’y avait pas de « quartiers difficiles ».

Ma bande de copains, entre 14 et 16 ans en 1945, et moi-même : Jacques dit Jacquot, Guy, Ali (un algérien de souche, son père est arrivé en France en 1933 pour travailler chez Renault) et votre serviteur, Jacques dit Jack.

Juste un mot (65)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 15 octobre 2010. dans Monde, La une

Juste un mot (65)

Ils sont 33, héros involontaires, à être remontés des entrailles de la Terre. Leur " voyage " en son centre est terminé, mais le calvaire qu'ils ont enduré restera à jamais gravé dans leur mémoire.

Dante, dans sa " Divine Comédie ", a consacré 33 chants au Purgatoire et 33 autres au Ciel. Et dans les Evangiles, le Christ a accompli 33 miracles ... Le 34e vient de se produire, pour le plus grand soulagement de tous. Un " happy end ", qui constitue à la fois une victoire technologique et humaine !

Pendant d'interminables semaines, tous ces hommes ont été, jusqu'au bout, confiants en leur étoile. Comme celle qui figure dans un carré bleu sur le drapeau chilien ... Ce courage, ils l'ont puisé en eux-mêmes, principalement, et les 33 litanies des anges leur furent, à coup sûr, d'un grand secours !

Enseigner Auschwitz

Ecrit par Martine L. Petauton le 13 octobre 2010. dans Racisme, xénophobie, La une, Education, Histoire

Enseigner Auschwitz

On en voit parfois, qui pensent qu’ "immerger" un jeune élève, d’un coup, dans un lieu où "passe" - dit-on - "l’Histoire", suffit pour, - miracle à trois sous - verser en lui le sens, et ce qui va avec… l’équiper pour la vie…"Ça imprègne !", disait, avec suffisance, une de mes collègues, insuffisante, il est vrai… alors, haro sur Versailles, le premier château de la Loire venu, et tant qu’à faire, Auschwitz…

Les avez-vous vues, ces hordes harassées, le coca à la main, errer dans les camps de Pologne, d’un baraquement à l’autre ; ciller quand même un peu devant la montagne de cheveux : " mais ! C’est quoi, ça ?" ; passer, assez vite, devant les ruines des crématoires… Peut-on en vouloir à ces gamins qui "font ça" en une journée : - Roissy - Cracovie - bus jusqu’ à Auschwitz… -, sans réel projet, privés d’étayage… ; contre-production assurée ! Mais, il y a aussi des classes, plus âgées, surtout mieux préparées : - amont, aval, projet - ; objectifs cernés, postures actives, qui en font - c’est sûr - un remarquable usage, et s’en reviennent, marquées, équipées pour longtemps…

Juste un mot (64)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 13 octobre 2010. dans Monde, La une

Juste un mot (64)

Dissidence, résistance, même combat ... Liu Xiaobo, actuellement derrière les barreaux, vient de se voir décerner le Nobel de la Paix. Quel revers pour la Chine actuelle, qui ne sait plus quoi inventer pour aller à l'encontre de la décision du jury !

La bonne santé économique du pays ne peut en aucun cas faire oublier la corruption et le non respect des droits de l'homme. En 1989, souvenez-vous de la répression à grande échelle contre les ouvriers, les étudiants, les intellectuels, place Tiananmen... De ce " toréador " en habit de lumière, affrontant, seul, les chars menaçants ... Des images qui ont fait le tour du monde !

La même année tombait le Mur de Berlin, symbole d'enfermement, lui aussi. Derrière la Grande Muraille, autre " Mur de la honte ", se cachent des vérités qui ne sont pas toujours bonnes à dire ... Les dirigeants chinois sont sans cesse tiraillés entre l'exposition permanente de la puissance de leur pays, bien réelle, et la politique de la main de fer dans un gant de velours, qu'ils pratiquent avec " talent "... Et l'homme dans tout ça ?

Loin de Paris (3). Les Aubrais

Ecrit par Pierre Pachet le 11 octobre 2010. dans Ecrits, La une

Loin de Paris (3). Les Aubrais

Ils se retrouvent sur les mêmes rives du Cher. Une vingtaine d’années  ont passé, teintant de gris les cheveux de l’un, la fine couche de barbe qui couvre le menton et les joues de l’autre. C’est ici, à Vierzon, que passait la ligne de démarcation, sous l’Occupation. Plus au Sud, c’était la “zone libre”. Il y a vingt ans, ils parlaient du prochain numéro de la revue dont ils s’occupaient ensemble, d’un texte singulier que Pascal Quignard  leur avait envoyé, qui parlait de saint Pierre portant des bouts de coton dans les oreilles. Aujourd’hui ils parlent de leur retraite prochaine, de la  disponibilité inquiétante qui les y attend, de la possibilité de consacrer désormais un temps indéfini à comprendre, dit l’un, ce qui lie les uns aux autres les éléments des textes qu’il essaie d’écrire ; ou bien, dit l’autre,  de répondre sans réserve à la curiosité que suscitent les diverses rencontres que l’on fait.

Ce pourquoi je vais être président de ce Pays

Ecrit par Kamel Daoud le 11 octobre 2010. dans Monde, La une

Ce pourquoi je vais être président de ce Pays

« Il n'y a pas d'autres choix : c'est une histoire que m'a racontée un ami car Kateb Yacine l'a racontée. On lui avait demandé (à Kateb ?) pourquoi il ne pouvait pas vivre comme les autres, avoir une maison, un salaire, un extrait de naissance et des chaussures distribués par l'Etat. Pourquoi se sent-on parfois obligé de se battre pour la liberté après la Libération, s'opposer, dire « non », dénoncer, au prix même de son confort de tous les jours, de sa vie, celle de ses enfants ? Pourquoi se sent-on responsable du reste du monde ? La vérité c'est qu'on ne se sent pas responsable du reste du monde plus que les autres : on n'a pas de monde et même pas ce petit morceau du monde que le monde vous doit. La réponse a été que comme tout le monde, Kateb voulait avoir une maison avec un jardin, une rue et un arbre. Sauf que pour avoir une maison pareille, il fallait avoir, au préalable, une terre, un pays tout autour, un sens. On ne peut construire sur de l'eau, dit le proverbe.

Raison garder ou Appel à la raison ?

Ecrit par Maurice Lévy le 11 octobre 2010. dans Monde, France, La une

Raison garder ou Appel à la raison ?

Tel fut le choix que nous avons décidé de ne pas effectuer. Car nous avons assisté aux deux réunions ...

Un match ? Non. Un affrontement ? Même pas ... hélas !

Nous voulions comprendre, comparer ... Il y a fort longtemps que nous avions choisi, avant même que ne s'affrontent les militants de l'un et l'autre camp.

L'appel de Raison garder, lancé depuis peu, est le fait entre autres de Raphaël Dray et Shmuel Trigano, qui militent depuis fort longtemps et soutiennent à-droite-ment et indiscutablement la cause d'Israël.

Celui de Jcall au contraire mène une offensive, au-delà des frontières, à travers l'Europe, en faveur d'une solution tenant compte de l'intérêt équilibré des parties concernées, Israéliens et Palestiniens.

La Rose Noire

Ecrit par Jean Le Mosellan le 11 octobre 2010. dans Ecrits, La une

La Rose Noire

Cet amateur de Mozart a toujours éludé la question sur la crédibilité d’une des scènes inaugurales de Don Juan, où le séducteur, empêtré dans les mailles du filet extravagant  de son catalogue de conquêtes, s’est évertué à séduire de nouveau Donna Elvira, abandonnée et oubliée depuis belle lurette à Burgos. Entreprise qui n’a duré, on s’en doute, que l’espace d’un air, beaucoup moins long par nature que le matin d’une rose.

Pour durcir le problème, il s’est greffé là-dessus une crédibilité de rose noire, apparue au terme d’une soirée terminée au petit matin d’une nuit blanche. Ce qu’il vit d’abord d’elle c’était le rose d’un rouge à lèvres, digne de figurer dans une séquence de pub à la télé, le même rose se retrouvant en vernis à ongles sur ses mains et ses pieds parfaitement soignés chaussés de sandales de jais à haut talon. Du noir soyeux  revêtait superbement le reste de l’apparition, offrant néanmoins à la vue la courbe élégante des épaules nues, et par moments celle des genoux, lorsqu’elle dansait ou s’asseyait.

Le Temps des champignons

Ecrit par Martine L. Petauton le 11 octobre 2010. dans Vie quotidienne, La une, Environnement, Gastronomie

Le Temps des champignons

Pour Gérard, évidemment, pour 40 ans de passion partagée autour des cèpes de Corrèze!

Il est de ces « pays », tellement à part, où un mot banal, comme champignon, est une culture ; pas seulement quelques tranches odorantes qui mijotent ou qui frisent au fond du poêlon.

Une culture, vous dis-je, mieux, une légende, un savoir, un objet de fantasme, d'écriture, de chanson … de rêve !

En Corrèze, ce pays où vous pouvez compter plusieurs dizaines de « verts », à la saison, se mélangeant, comme dans un tableau de Monet, aux infinis bleus et gris de tous ses ruisseaux et rivières ; dans ce coin du Limousin, donc, le champignon, ce ne sont pas « les » mousserons de mon enfance Bourbonnaise, « les » gracieuses girolles, «  les » duveteux pieds-de-mouton ; ça, ce ne sont que « des » champignons ; « le » champignon, en Corrèze, c'est le cèpe !

Un enfant qui promet...vraiment

le 11 octobre 2010. dans La une, France, Humour

Un enfant qui promet...vraiment

Un jour de 1963, dans le cabinet du Dr. Finkelstein, pédopsychiatre à Neuilly…

"Alors, chère Madame, quoi de neuf depuis notre dernier rendez-vous?"

"Et bien, Docteur, je suis vraiment inquiète. Le petit est vraiment très renfermé, et puis il a des réactions vraiment bizarres."

"Vraiment? Vous pourriez préciser?"

(Le Docteur se cale dans son fauteuil, adoptant un air vaguement soucieux, comme si le cas  du petit N. l'intéressait… vraiment. Si l'on pouvait lire dans ses pensées à cet instant précis, on verrait défiler des chiffres, s'échafauder des calculs… 8 séances à 300 f. par jour x 5 jours x 52 semaines/an, moins 15 jours à Noël et un mois en août, ça devrait me faire un deuxième bateau dans 6 ans, et la retraite avant 50…)

<<  350 351 352 353 354 [355356 357 358 359  >>