L’Atalante de Jean Vigo

Ecrit par Sabine Vaillant le 13 septembre 2017. dans La une, Cinéma

restaurée en 4K, le temps suspend son vol, à la Cinémathèque

L’Atalante de Jean Vigo

L’Atalantes’est ancrée à La Cinémathèque française l’espace d’un week-end dévoilant l’œuvre restaurée au plus près du film terminé de Jean Vigo. Cette 3ème restauration issue d’un long travail (1) d’archives, de recherche, de technique et des documents de Luce Vigo, donne à voir le processus de travail du réalisateur. Les éléments ajoutés lors de la restauration d’Henri Langlois ont été retirés. Nicolas Seydoux, président du conseil de surveillance de Gaumont, espère qu’avec la technique la suppression des chuintements de la bande son sera effectived’ici la prochaine décennie.

L’Atalante (2), 1934, 89 min, 35 mm, 4K, avec Michel Simon (Jules), Jean Dasté (Jean), Dita Parlo (Juliette).

Juliette,fille de maraîchers, épouse Jean, le marinier. A peine la cérémonie terminée, ils embarquent sur la péniche. La vie sur l’eau s’organise avec le père Jules, second du bateau, ses chats et le jeune mousse. Juliette rêve de voir enfin Paris mais le travail prime. En attendant, Jean l’emmène dans un bal où ses yeux brillent de joie devant le démonstratif camelot déballant sa marchandise. Ce n’est pas du goût de Jean. Ils quittent la fête. De retour sur le navire, l’ambiance est à la dispute. Jean sort laissant Juliette seule. Elle réalise son rêve en se rendant à Paris. Trouvant le nid vide, Jeandécide de larguer les amarres.

L’Atalantede Jean Vigo, une belle histoire d’amour où l’eau porte le bateau et ses occupants à travers les paysages, l’univers des mariniers mais plus encore. L’eau, vecteur durêve, porteuse de poésie, flux de l’imaginaire, devient l’élément qui unit Juliette et Jean scellant leurs retrouvailles sur des images sublimes. L’Atalante,un film magnifique, à la belle musique, porteur des précieux cristaux du Cinéma avec Jules, marinier bougon aux manières rustres se révélantpsychologue, connaisseur des cultures du monde.

 

(1) Supervisé par Bernard Eisenschitz, historien

(2)Film restauré en 4Ken 2017 par Gaumont, avec la collaboration de La Cinémathèque française et The Film Foundation, avec le soutien du CNC, aux laboratoires de L’Immagine Ritrovata etL’Image Retrouvée.

 

Jean Vigo (1905-1934) :

L’Atalante, 1934, 25 min,Musique de Maurice Jaubert

Zéro de conduite, 1933, 44 min

La Natation, par Jean Taris Champion de France, 1931

À propos de Nice, 1929, 25 min

Autour de Jean Vigo :

Luce, A propos de Jean Vigo, Leïla Férault-Lévy,2016, 67 min

Tournage D’Hiver (L’Atalante-Rushes et Chutes)de Jean Vigo, France, 1934-2017, 66 min

A propos de l'auteur

Sabine Vaillant

Rédactrice

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.