Articles taggés avec: Claude Picard

Vous avez dit anti-racistes ?

Ecrit par Claude Picard le 21 mars 2011. dans Racisme, xénophobie, La une, France, Société

Vous avez dit anti-racistes ?

D'emblée je le pense et le proclame haut et fort : le racisme est une connerie et il n’y a qu’une seule race : la race humaine c'est-à-dire l’homme et la femme, seule la couleur de peau peut être différente suivant les contrées du monde. Le reste c’est pareil ! Nous avons tous un cerveau et un cœur, et le reste …


La définition du racisme paraît assez simple : sont racistes ceux qui jugent, rejettent et insultent des humains à cause de leur couleur de peau ou de leur appartenance à une ethnie. Bref tous les rejets liés au fait d’appartenance à un groupe sont aussi inclus depuis quelques décennies dans la définition globale du racisme mais la plupart du temps ce n’est pas parce que l’on est fréquemment enclin à généraliser des caractéristiques de groupe que cela veut dire que l’on soit indubitablement raciste. Un peu de discernement, que diable ! Et quand bien même une personne serait réellement raciste, tant que cela ne reste qu’une parole maladroite, une idée, et non une insulte ou une agression physique, doit-on lui interdire de le dire et de la condamner ? Je sais : c’est puni par les fameuses lois Pleven et Gayssot. Notre droit français garantissait pourtant déjà des sanctions à l’encontre des insultes racistes.

Ces sondages qui déplaisent ...

Ecrit par Claude Picard le 14 mars 2011. dans France, La une, Actualité

Ces sondages qui déplaisent ...


 

Les sondages se suivent et … ne se ressemblent pas ! Mais ils confirment deux tendances que l'on observe depuis quelques semaines.

Première confirmation : quels que soient les candidats Marine Le Pen devient incontournable. Qu’elle soit en tête, ou à la deuxième place ou à la troisième, elle est toujours au coude à coude dans le peloton de tête. Gros problème pour la classe politique et surtout l’UMP et le PS (tous les autres partis sont éliminés d’office) qui voient dans cette montée du FN un grand danger pour leurs positions hégémoniques.