Articles taggés avec: Elisabeth Guerrier

Poé Zie

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 07 août 2010. dans Ecrits, La une, Littérature

Poé Zie

Ce texte est un manifeste d’écriture, un “trousseau de clés” des poèmes d’Elisabeth. Je me permets de le publier, dans “Des textes à la loupe” bien sûr !

LM Levy

 


Donc, il se pourrait que je me sente dans une période d’audace.

Que je doive aller et venir pour m’approprier mon dû.

Alors allons-y.

Les meilleurs liens

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 29 juillet 2010. dans Ecrits

Dedicated to…?

-

Les Meilleurs Liens.

Petits adages en formes, dommage.

——————————————-Tout ceci m’étonnera longtemps.

————————————————-Je n’en ai pas du tout.

La tolérance comme une gourmandise.

L’application à ouvrir.

Le don d’appel.

La qualité de la distance.

Valise

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 26 juillet 2010. dans Ecrits

Valise

Pliés, entassés les uns sur les autres, les faits resteront silencieux pendant la traversée.

Où que ces valises m’enferment,

Quel que soit le prix à payer plus tard, ce sera plus tard et je n’y suis pas.

Que je les porte à bout de bras n’est plus la question.

Je pourrais y dormir aussi.

Pas de voyage.

Pas de visite.

 

Assis sous six

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 20 juillet 2010. dans Ecrits

Assis sous six

Elisabeth's back from USA. Welcome home WIAG

RDT

R. L. Gardner's democratic Blues

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 16 juin 2010. dans Monde, Société

R. L. Gardner's democratic Blues

Kirk’s widow, VelDean Kirk, said she doesn’t believe Gardner has changed “for a minute” and she was happy when she heard the board’s decision. Nick Kirk, who was working as bailiff during the courthouse shooting, was left with chronic health problems after being shot in the lower abdomen by Gardner. He died in 1995.

“I feel like on Thursday night, Friday morning, it will all be over with. It will be real, real closure,” said VelDean Kirk, who plans to watch Gardner’s execution. “I’ve wanted that for a long time.”

Je n’ai pas d’attraction ni de sympathie particulières pour Ronnie Lee.

Il faut que je me dépêche de lui dire ces derniers mots car Vendredi, il sera trop tard.

Il s’écroulera sous les balles.

C’est ce qu’il a choisi.

C'est à ce moment-là

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 13 juin 2010. dans Ecrits

C'est à ce moment-là

Plus ou moins.

La charge de mes péchés anciens pèse sur la bascule de l’autre côté.

Coup de pied au cul de mon innocence.

On s’y remet.

Encore.

Jour souverain de la croûte à gagner.

À plat toujours.

Plombé de loin par l’envie d’en finir.

C’est l’heure, je me débats accrochée à un fil sans pensée pour moi mais c’est l’heure et ça ne rigole pas.

Il faut.

Eyelids

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 19 mai 2010. dans Ecrits

Eyelids

Fermées, elles sont derrière moi.

Et tu les suis pendant que je dors et je dors.

Bien au fond.

Enfouie dans nos innocences.

Derrière mes yeux fermés qui  s’ouvrent devant toi.

Debout sur ce rebord qui sombre entre les choses et moi.

Passive à souhait, béante.

 

Et les Noeuds

Ecrit par Elisabeth Guerrier le 18 avril 2010. dans Ecrits

Et les Noeuds

Que peux-tu faire de tant de mémoire ?

Passe-nous en revue.

Regarde-nous et passe

A travers tous ces nœuds pour ne pas oublier.

Aspire à me noyer.

Passe ton mouchoir dessus.

Essuie-moi.

Ne me suis pas pourtant là où je me souviens.

<<  1 2 [3