Articles taggés avec: Mohammed Yefsah

Entretien avec le poète algérien Djamel Benmerad

Ecrit par Mohammed Yefsah le 03 février 2012. dans Monde, La une, Politique, Littérature

Entretien avec le poète algérien Djamel Benmerad

 

Entretien avec le poète algérien Djamel Benmerad au sujet d’un autre poète

 

 

« Être poète, c’est une attitude envers le monde »

 

 

Djamel Benmerad, journaliste et poète algérien, vivant en Belgique, « cueilleur de mots » qu’il transforme en pavés dans ses vers et exprimant souvent sa colère avec ironie, évoque, ici, son ami l’écrivain et frère de poésie Tahar Djaout, assassiné en 1993, en pleine tragédie algérienne. La poésie de Benmerad se veut le rêve, l’utopie de transformer le monde, lui qui, à l’époque du parti unique en Algérie – avant les années 1990 – ronéotypait et distribuait discrètement ses poèmes. Auteur des recueils Chants d’impatience, Perdre le Nord, Abrasion, Chants d’exil, Chants d’amour et de combat, Benmerad situe le contexte, non sans son égale provocation, de sa rencontre avec Djaout et se souvient de lui avec des mots doux, en racontant des anecdotes et en livrant sa lecture des œuvres de son complice des rimes.

Les lieux de domination

Ecrit par Mohammed Yefsah le 27 janvier 2012. dans Monde, La une, Politique

Les lieux de domination


A l’ombre du mur est une remarquable étude, réalisée sous la direction de Latte Abdallah et Cédric Parizot, regroupant les contributions de plusieurs chercheurs, sur la problématique des espaces dans la politique de colonisation de la Palestine et les changements qu’elle opère dans le régime de séparation. Ce livre s’est proposé d’étudier le sujet en axant l’approche sur l’analyse spatiale, afin de comprendre ses enjeux politiques, sociologiques, anthropologiques et les répercussions du mur sur les deux populations, palestinienne et israélienne.

Pour les auteurs de A l’ombre du mur, les observateurs et chercheurs qui suivent la situation de cette région « font souvent preuve d’un certain degré d’aveuglement par rapport au présent » (p. 31) dans l’analyse du contexte en tant que période transitoire allant d’une étape d’affrontement à « une issue politique sous la forme de deux États » (p. 31). L’échec des accords, dont les négociations d’Oslo, le déclenchement de la seconde Intifada et la situation sur le terrain ne peuvent que renforcer le caractère hypothétique, voire impossible, d’un futur État palestinien, dans le contexte actuel.