Actualité

Reflets de la semaine (11)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 03 décembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (11)



Le Parti " socialisse " - comme aurait dit feu Georges Marchais - fait de nouveau la une des journaux ... Ségolène Royal a en effet décidé de faire cavalier seul, en revêtant sa propre armure à l'occasion du grand tournoi des primaires, l'année prochaine. Exit, donc, le triumvirat annoncé par Martine Aubry ! Décidément, Ségolène n'en fait qu'à sa tête et sème le trouble. Est-ce une posture de gauche réfléchie ou, tout bonnement, gauche de sa part ? Là où on attendait une stratégie commune, surgit une nouvelle fois le spectre de la division ... La " Valls " des candidatures potentielles bat son plein, et ce n'est certainement pas fini !

Reflets de la semaine (10)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 01 décembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (10)

 

 

Quels sont les véritables propriétaires du Soleil et de la Lune ? On connaît la réponse depuis peu, et j'avoue que ça clarifie bien des choses. Figurez-vous que l'astre du jour appartiendrait à une certaine Angeles Duran, d'origine espagnole, qui vient de signer son acte de propriété devant notaire. Quant à la Lune, depuis mars, elle ferait partie du patrimoine d'un certain Richard Garriott, un Anglo-Américain, fils d'astronaute ... Voilà qui laisse augurer une jolie rencontre au sommet entre un " ange " et le rejeton d'un humanoïde ayant côtoyé l'espace !

Reflets de la semaine (9)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 28 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (9)

Quelle est cette froidure qui pénètre mon corps ? C'est l'hiver, avec le calendrier en désaccord ... Peu à peu, la Terre perd la boule et devient maboule ! Revoilà la neige et le verglas-glas ... Attention, terrains glissants ! Les affaires reprennent, pas seulement chez les commerçants !

Fébrilement, ces derniers préparent les fêtes de fin d'année et espèrent " faire du chiffre " ... Mais les Français - les sondages le prouvent - dépenseront moins pour Noël, cette année. Néanmoins, un miracle est toujours possible, il suffit d'y croire ! La ville a revêtu ses habits de lumière, les manèges transportent les enfants, et les grands, la tête enrubannée, sont à l'affût de cadeaux qui feront plaisir, à coup sûr !

Candide, je dirais volontiers que " Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles " - merci, Leibniz, merci, Voltaire -, et " L'homme est bon par nature, c'est la société qui le corrompt " - c'est la faute à Rousseau ! Deux grandes figures du Siècle des Lumières - le bien nommé -, surtout en cette période de l'Avent.

Reflets de la semaine (8)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 26 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (8)

 

C'est officiel : pour les primaires, Martine Aubry a conclu un pacte avec DSK et Ségolène Royal ... Est-ce de bon augure ? Quoi qu'il arrive, le trio à la rose semble bien placé, mais les autres figures marquantes du PS - figurants ? - ne l'entendront sûrement pas de cette oreille. Une nouvelle fois, nous serons invités au bal des egos, devenu un rituel à gauche.

A propos de roses, le Petit Prince, souvenez-vous, découvre que celle dont il a pris grand soin est unique. Rose parmi les roses, mais elle est " sa chose " ... Une série télévisée de 52 épisodes lui sera d'ailleurs consacrée dès Noël, sur France 3. Sauf que les décors et le personnage principal seront entièrement " relookés " ! Je voudrais ici lancer un appel aux plus jeunes : de loin, préférez l'original et (re)plongez-vous dans la lecture de ce chef-d'oeuvre de la littérature mondiale !

Reflets de la semaine (7)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 24 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (7)

La BD est devenue un vecteur culturel important. Outre les " classiques ", on y croise souvent les événements marquants de l'histoire ou des personnalités qui y ont pris part ... Parmi ces dernières, Carla Bruni-Sarkozy. La première dame de France est, en effet, l'héroïne d'une bande dessinée américaine de la série " Female Force ". L'accent y est mis, entre autres, sur sa vie d'artiste et de grande amoureuse. Par certains côtés, son destin ressemble à celui de Joséphine de Beauharnais, la première épouse de Napoléon Ier : après le divorce prononcé en 1809, l'Empereur lui permit de conserver le titre d'impératrice douairière, en lui léguant, notamment, le château de Malmaison et l'Elysée !

L'Elysée, justement, où, l'autre jour, Nicolas Sarkozy avait invité Jean-Louis Borloo à déjeuner ... Que se sont dit les deux hommes ? Fut-il question du dernier remaniement ? Et qu'y avait-il au menu ? Du crabe farci ou de la seiche aux petits légumes ? En tout cas, concernant certaines " grosses légumes ", elles avaient été, tout simplement, rayées de la carte !

Reflets de la semaine (6)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 22 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (6)

La ville, peu à peu, revêt ses habits de fête ... Chalets et manèges s'apprêtent à prendre leurs quartiers d'hiver, et les guirlandes, impatiemment, attendent le feu vert ! Vert comme le sapin qu'on décore, blanc et rouge comme le Père Noël, qui, pour honorer son CDD, devra faire le maximum en un laps de temps très court. C'est, en effet, la dure loi du marché ... de Noël ! Pendant cette période de l'année, les yeux des enfants et des plus grands scintillent de mille feux, et on peut à nouveau lire dans les regards ce qui fait l'essentiel de l'humaine condition.

 

Vert, blanc, rouge, comme le drapeau italien ... Où la crise gouvernementale bat son plein, après la démission de plusieurs ministres. Le pays est de plus en plus fragilisé par un président du Conseil qui, c'est le moins qu'on puisse dire, a une conception toute personnelle du pouvoir ! La gouvernance n'y est plus qu'une caricature, et des élections anticipées sont même prévues à la mi-décembre.

Reflets de la semaine (5)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 17 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (5)

Ouf ! on connaît enfin la composition du " nouveau " gouvernement ... Franchement, je n'en dormais plus, et, dans mes rêves, des cohortes de ministres, de ministres délégués et de secrétaires d'Etat - entrants et sortants - se croisaient sans un regard, à la recherche du temps perdu. Hélas, comme chacun sait, le temps perdu ne se rattrape guère ! Alors, le compte à rebours ayant commencé, le principal intéressé a mis les bouchées doubles pour ne pas être dépassé, ni sur sa gauche, ni sur sa droite. Mais " le bal au centre " risque fort de laisser quelques reliefs encombrants !

Mardi soir, le président de la République ne semblait pas très à l'aise face aux trois journalistes-interviewers. Il y avait - c'était palpable - de l'électricité dans l'air ... Certes, de nombreux plats furent servis, mais, visiblement, la mayonnaise n'a pas pris et l'on est resté sur sa faim !

Reflets de la semaine (4)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 15 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (4)

 

Recherche Premier ministre désespérément ... Ce fut le leitmotiv pendant des semaines et des semaines. Cette " chasse à l'homme providentiel " est passée par des phases grand-guignolesques, qui nous ont sans doute desservis aux yeux de nos partenaires européens et de nos concitoyens. 2012, bien sûr, se profile à l'horizon, et le chef de l'Etat y songe chaque matin un peu plus, en se rasant ... La barbe !

Nos problèmes franco-français paraissent bien petits, vus d'avion ... A ce propos, Nicolas Sarkozy, tel Nils Holgersson perché sur son jars, s'est envolé à bord d'un drôle d'ASO - Air Sarko One - pour Séoul, où il a pris la présidence du G20. Espérons qu'il ne s'y brûlera pas les ailes, comme un certain Icare, fils de Dédale !

Reflets de la semaine (3)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 12 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (3)

 

Au secours ! Après le Lutétia, le George V, le Ritz, le Meurice, le Plaza-Athénée, le Bristol, c'est au tour du Crillon d'être cédé à des capitaux étrangers, saoudiens, dans le cas qui nous (pré)occupe ... La capitale est à la peine ! Paris, prends garde, tes palaces se font la malle ! C'est dommage, car, avec eux, c'est tout un art de vivre à la française qui disparaît. Néanmoins, sur les Champs, le Fouquet's fait de la résistance ! Lorsqu'on sait que le président de la République y a ses habitudes, on comprend mieux que l'établissement soit demeuré sous pavillon tricolore ... Fermez le ban !

" Il pleure dans mon coeur / Comme il pleut sur la ville / Quelle est cette langueur / Qui pénètre mon coeur ? " ... Cette langueur, évoquée par Verlaine, pourrait s'appliquer à l'automne, saison des prix, qui se résume souvent à une " déprime littéraire ", car le talent n'est pas toujours au rendez-vous ! Il est rare, en effet, de ramasser les bonnes feuilles à la pelle, et le " vrai " lecteur ne se fiera que très peu aux bandeaux qui enserrent les livres comme une camisole.

Reflets de la semaine (2)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 08 novembre 2010. dans La une, Actualité

Reflets de la semaine (2)

Cavalier émérite, Silvio B. aime changer de monture, jeune, de préférence ... En sa qualité de président du Conseil, il se croit invincible. L'épreuve où il excelle est le saut d'obstacles, qu'il se permet de contourner, le plus souvent ! Droit dans ses bottes, il mène une politique " à la hussarde ", au grand dam de ses concitoyens.

Ses nombreuses frasques pourraient constituer une fresque que la morale réprouverait, sans aucun doute ... Sur France Inter, également, les bouffons ont mauvaise presse : après Guillon et Porte, c'est au tour de Gérald Dahan d'en faire les frais. Des avertissements qui " valent " sanctions ! Sur Radio France, en effet, le cahier des charges pèse très lourd, beaucoup plus lourd qu'ailleurs ... La preuve ! Mais, comme disait Coluche : " L'humour a toujours été contre le pouvoir, quel que soit le régime. "

Un autre " humoriste ", Raymond D., réclame aux prud'hommes une somme qui dépasse l'entendement ... Remercié par la FFF, il n'a pas vraiment digéré ce qu'il considère comme une sanction. Un peu de pudeur, que diable ! Est-ce trop demander à celui qui a profité à fond - il n'est pas le seul - d'un sport gangrené par le fric, comme tant d'autres ? Même le successeur de Paul le poulpe, Paul le poulpe 2, aurait été à mille lieues - ou vingt mille, si vous préférez - de pronostiquer une telle volte-face !

<<  57 58 59 60 61 [6263  >>