Aahd l’absolution

Ecrit par Ahmed Khettaoui, Yasmina Warda Blidia Blidia le 13 janvier 2018. dans La une, Ecrits

Aahd l’absolution

Aahd tu es l’absolution

Ô que ce levant devient jaloux

de ton doux sourire

de tes douces prémices

pour purifier la honte

Ton doux sourire

poussa

l’aube pour qu’elle se révolte

étincelle de tes beaux yeux

et la voilà

Elle l’alluma

Ce triste levant

surgissant d’un recoin rayonnant

à bord de tes douces lèvres

Un doux matin tomba

telle une Grappe

telle une récolte fertile

Tes tresses

 

ô Aahd tu demeures toujours notre testament

ô ma chère Aahd

tu restes toujours notre pardon

Notre absolution

ô ma chère Aahd

au creux de cette planète dignitaire

sommes-nous les pénitences ?

et toi les levants d’El Kods purifié ?

tu es la paix

dont nos cœurs demeurent : rançons capturés

dis-leur Ô Aahd

que tu es le héros Hassiba l’Algérienne

le héros Fatima En-Soumer

et que tu es une révolte torrentielle

ton allure mince

ô ma chère Aahd

réchauffe le printemps fleurissant

comment supporte-t-il tout ce volcan

tes beaux yeux abritent ce déluge

ta vénérabilité

ô chère Aahd

dédaigne tout traître déloyal

chapeau bas à une fillette

s’affrontant : prouesse

contre le torrent

enseigne-leur

Apprends-leur

ô Aahd

que la terre est une cause

enseigne-leur

Apprends-leur

que tu as fait d’El Kods

ton temple endroit sacré ;

même s’il est esseulé,

enseigne-leur

Apprends-leur

ô Aahd

que ton Papa n’a jamais été un malfaiteur

ou ta Maman adultère

enseigne-leur

Apprends-leur

que le levant est aux environs…

reflétant Aahd et son époque.

et que les arabes se noient dans

la boue et la honte…

tant qu’ils survivent…

et qu’ils aillent au diable

acquitte-toi dignement

ma chère Aahd

de ceux qui ont trahi ta cause

ô Aahd ; ma chère fillette angélique

chante… récite à haute voix

à partir des Grandes Cités Divines

au-delà des forums et des tribunes

ô ma chère Aahd…

agite tes cloches

trouble-les

au-delà des cloches sonnettes

et cloches de canards

et celles d’Eglises…

malgré la trahison

Kods El Khalil…

Kods El Mokhtar

survivra… orné

par sa candeur… son ascension

ô Aahd

je t’en supplie

récite :

Paix… paix… et paix

ô ma chère fille angélique

ô mon cher chérubin angélique Aahd.

ô Aahd… ô Aahd

 

Texte écrit en arabe par Yasmina Warda Blidia Blidia, traduit en français par Ahmed Khettaoui

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.