Départ vers la mer du nord

Ecrit par Pierrette Epsztein le 16 juillet 2016. dans La une, Ecrits

Départ vers la mer du nord

Un peignoir vert d’eau dégouline sur un séchoir

Comme une vieille peau vidée de son propriétaire

Une femme coquillage jaune accrochée sur un mur

Cligne de l’œil dans le noir

Un ciel incendie

Un panorama

Un Sacré-Cœur

Une gare de l’Est

La chaleur d’un repas

Un paquet cadeau vert.

Un matin de juin

Une femme aux genoux d’un homme

Qui lui caresse ses cheveux bouclés

Un bol rempli de thé qui fume

Du sucre édulcoré

Une théière chat en faïence blanc cassé

Des assiettes larges et plates

Un air de guitare électrique

Des verres à pied gris torsadés

Rangés très haut dans un placard blanc

Dans une cuisine

Des lettres soigneusement classées dans un dossier

Deux dates, une photo couleur

Un vase blanc posé au sol

Il a quitté le centre de la table d’un salon

Il est caché près d’une cravate verte

Une plante imposante étale ses feuilles à la place

Des bols fleuris venus d’ailleurs

Une cassette de chants orthodoxes

Des chants yiddish

De musique baroque

Une cassette parle de l’étrange

Un maillot de bain noir

Des slips rayés moulant un sexe tendu

Des chaussettes grises

Un homme fait pénétrer une clef dans une serrure

Une porte s’ouvre

Une odeur de griffe

Une femme nue

Des cheveux bouclés étalés sur un oreiller à fleurs

Une couette assortie

Un corps nu allongé plus très jeune, confiant

Une jambe repliée

Un mois d’août

Une cassure

Le vase se fendille

Les bols perdent leurs fleurs

Les assiettes volent en éclat

Le peignoir se déchire

Les verres se brisent

La photo s’efface

Les cassettes s’enrayent

Les lettres se froissent

Les slips se plissent

La théière ne chante plus

Le sucre sèche

La femme du tableau pleure

Une minute de silence

Des mois d’inattention

Le souvenir s’écoule

Le flacon du parfum s’évapore

Le temps persiste et saigne.

A propos de l'auteur

Pierrette Epsztein

Pierrette Epsztein

Pierrette Epsztein vit à Paris. Elle est professeur de Lettres et d’Arts Plastiques. Elle a créé l’Association « Tisserands des Mots » qui animait des ateliers d’écriture. Maintenant, elle accompagne des personnes dans leur projet d’écriture. Elle poursuit son chemin d’écriture depuis 1985. Elle a publié trois recueils de nouvelles et un roman, L’homme sans larmes (tous ouvrages épuisés à ce jour). Elle écrit en ce moment un récit professionnel sur son expérience de professeur en banlieue.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.