Eclats d’humeur Quand je deviendrai vieux

Ecrit par Emmanuelle Ménard le 28 novembre 2015. dans La une, Ecrits

Eclats d’humeur  Quand je deviendrai vieux

Quand je serai vieux

au placard

rangé dans un tiroir

enveloppé dans mes rides et nu comme un verre d’eau

 

Quand pour moi la terre ne sera plus mon jardin

mais juste un vieux cimetière

un endroit un refrain que je chante à tue-tête

 

Quand j’aurai passé le bâton à d’autres coureurs de fond

Et que mes mots se tairont

parce qu’ils n’auront plus rien à dire plus rien à rêver

 

Quand j’aurai fondu avec la banquise

épuisé d’avoir fait cent fois le tour du bocal

et tourné à ma guise

 

Quand je passerai mes journées à manger

de la télé et de la soupe au vermicelle

en me disant que la vie manque de sel

que je ferai mieux d’aller voir ailleurs

là où on me regardera encore

là où je peux faire face au miroir sans me faire peur

 

Quand j’en aurai fini avec toutes ces idées reçues

qui nous mettent au rebut dès qu’on a passé l’âge

de courir après les heures et des images

 

Quand j’aurai perdu la forme et le cœur

de ma jeunesse de mes idées

que le monde autour de moi se sera arrêté

comme s’arrêtent les horloges lorsqu’elles sont fatiguées

 

Quand l’ivresse m’aura vaincu et l’illusion mis à terre

et que je ne serai plus qu’une belle formule

gravée sur une pierre

 

Alors je rirai de tout mon soûl

comme les enfants devant les clowns

et je taperai des mains des pieds

en me foutant du jugement dernier.

A propos de l'auteur

Emmanuelle Ménard

Rédactrice

Habite à Bruxelles

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.