Je vends mon vent !…

Ecrit par Ahmed Khettaoui le 08 mars 2014. dans La une, Ecrits

Je vends mon vent !…

Je vends mon vent à mes sorcières…

Je le vends à mes cils et leurs frontières…

A mes yeux et leurs lumières…

Je dédie mes délires et leurs poussières

A mes soupirs et leurs devoirs…

A mon âme et ses falaises côtières.

A mon voyage et ses courtes chaumières …

Et je m’assois aux berges de ses barrières.

Contemplant mes rives et leurs rivières…

Amenant à ma dernière demeure…

Répandant mes encens à ma manière…

Conduisant ma voile et sa galère…

Vers mon vent et sa ferveur.

Vers mon destin et ses valeurs…

Las, abattu, par mes rêves légendaires

Je retourne, insensé, sous mes décombres

En secouant mon âme et ses cendres…

Au-delà de mes défis stationnaires.

Car tout est lié aux encens de mes sorcières…

Pourquoi, donc proclamer, un enjeu supérieur

Aux gouvernances de mes sorcières…

Affiliées à cette vie éphémère…

Bourrée d’ironie, pleine de guères…

C’est pour cela que je vends mon vent légionnaire…

Hors de son camp et son gouverneur…

A mes délires, à mes sorcières…

Car tout est rattaché à la loi des vipères…

Implantées sous ailes de ces dernières.

Honnêtement, il vaut mieux céder nos territoires.

Au vilains ; passants de cette terre…

Et se soumettre… au lignage saumâtre.

Au déterminant de Mozart, Adonis (1) et Voltaire…

Au déterminant de leur loyauté et leurs Œuvres entières…

Hélas, hélas, ce monde est à l’envers…

A quoi bon, restaurer les galeries du Louvre…

Ou agiter les âmes des innocents en poudre ?!…

 

(1) Adonis : Grand poète, critique, penseur Syrien

A propos de l'auteur

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.