Quelques instantanés sur l’indifférence des jours (4)

Ecrit par Bernard Pechon-Pignero le 29 octobre 2016. dans La une, Ecrits

Quelques instantanés sur l’indifférence des jours (4)

Salles de bains
Des quinze salles de bains qui ont le plus compté dans ma vie, je garde un souvenir assez précis. J’en trouverais sans peine une dizaine d’autres dans ma mémoire : salles de bains d’hôtels ou de maisons de vacances.  Mais aucune qui approche le concept de salle de bains tel qu’il se cache derrière le paravent de ma conscience. Sans doute une salle de bains où je pourrais être idéalement nu. Dans laquelle je ne serais plus mon corps.

Salles de bains 2
Le savon. Oui le savon, voilà ce que je voudrais être dans la salle de bains de mes rêves.

Incandescence
Quand la cheminée tire bien, on peut obtenir des braises dont l’incandescence a quelque chose d’absolu. Aucune idée, aucun sentiment humain ne saurait approcher cette intensité. La pensée dépasse rarement la tiédeur.

Double sens
L’escalier, dans les deux sens, soutient un raisonnement implacable.

A propos de l'auteur

Bernard Pechon-Pignero

Bernard Pechon-Pignero

Après une carrière professionnelle de cadre dans le négoce sidérurgique puis l’industrie chimique, ancien magistrat consulaire, je consacre ma retraite à mes trois enfants adoptés au Mali et à divers bénévolats associatifs autour du livre, de la lecture et de l’édition.

Sous le nom de Bernard Pignero, j’ai publié un roman chez Gallimard « Les mêmes étoiles» (1998), des nouvelles chez HB, un roman aux éditions des Vanneaux « Mélomane » (2011) un récit aux éditions de la Vague Verte « Mémoires d’Airaines » (2011) un roman aux éditions Encretoiles « Traduit du français » (2015) des recueils poétiques et des articles critiques sur la peinture.

REFLETS DU TEMPS  publie mes articles, chroniques et nouvelles depuis 2010

Je vis en Picardie depuis 2008 après quarante ans dans le Gard. 

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.