Recueil de poèmes courts

Ecrit par Emmanuelle Ménard le 10 février 2018. dans La une, Ecrits

Mots d’amour et d’hiver (10) « une grosse femme s’arrête…

Recueil de poèmes courts

Une grosse femme

s’arrête devant moi

Elle sent mauvais

elle sent l’humanité

Je la respire

pour me souvenir

 

Ma poésie

c’est marcher

rêver

mettre les yeux partout

partout

dans l’invisible

 

Mer

Naissance

pays des origines

Mer

notre première peau

notre âme

mise à nu

A propos de l'auteur

Emmanuelle Ménard

Rédactrice

Habite à Bruxelles

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.