Pour Camille Lepage

Ecrit par Sabine Aussenac le 17 mai 2014. dans Ecrits, La une, Actualité

Pour Camille Lepage

Une rose épuisée sur la grille dormait,

Ses pétales effleurant le métal comme un ange.

 

Baiser fou, l’innocence salie et toujours piétinée,

À la grille du monde que le printemps dérange…

 

Des cerises éclataient comme la liberté,

Leurs rondeurs vers le ciel en lampions rougeoyants,

Une offrande amoureuse à un ciel si bleuté

Sur ces branches dressées comme un grand corps d’amant.

 

Ailleurs dans le grand monde mourrait la jeune fille,

Sous les balles en Afrique, ses photos des vestiges

D’une vie flamboyante comme mille escarbilles,

Dans le brasier immonde des charniers en vertige.

 

Ces pensées en mémoire de Camille Lepage,

Qui sa vie nous donna pour laisser des images.

A propos de l'auteur

Sabine Aussenac

Rédactrice

Née en 1961, Sabine Aussenac est un professeur et écrivain français.

Auteur de romans, de nouvelles et de poèmes plusieurs fois primés, elle s'attache aussi à faire connaître et aimer la poésie en dehors des sentiers battus de la modernité, sa langue étant proche de celle des auteurs du dix-neuvième siècle. Elle combat le minimalisme des formes actuelles et l’intelligentsia des revues et des grandes maisons d'édition, les premières n'acceptant qu'une certaine forme de poésie, les secondes ne publiant que des auteurs disparus. Son crédo est que les Français sont de grands lecteurs et auteurs de poésie - on le voit à l'implosion des blogs et forums consacrés à cette forme de littérature - mais que l'édition demeure un terrain réservé. Elle en appelle à une poésie vivante et libérée des diktats littéraires et éditoriaux.

 

(Source Wikipédia)

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.