Reflets de la semaine (47)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 15 avril 2011. dans Monde, La une, France, Politique, Actualité

Reflets de la semaine (47)


A un an environ de la présidentielle, c'est la valse des prétendants, et Dieu sait s'ils sont nombreux ! L'UMP est au bord de l'implosion, et de nombreux " électrons libres " ont décidé de ne plus graviter autour du noyau central. Ainsi Jean-Louis Borloo et Dominique de Villepin sont-ils sur le point de " déclarer leur flamme " à la République. Marine Le Pen les a précédés, brandissant son oriflamme. François Hollande, Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon sont déjà dans les starting-blocks, prêts à en découdre. Martine Aubry, Ségolène Royal et DSK occupent encore les vestiaires, mais ils ne tarderont pas à pénétrer sur le terrain ... Quant à Nicolas Hulot, le voici qui s'engage sur la pelouse vert pistache, dans l'espoir de sensibiliser le plus grand nombre de supporteurs aux maux dont souffre la planète bleue !


Justement, le 12 avril 1961, Youri Gagarine en faisait le tour, en 108 minutes ... A l'époque, il n'était question que de compétition entre  les deux superpuissances, les Etats-Unis et l'URSS. Le cosmos était devenu une sorte d'arène où les chocs frontaux étaient nombreux. Puis, peu à peu, le rêve s'est estompé, cédant la place à une phase plus routinière de la conquête de l'espace. Jusqu'au jour où il ne fut plus question que de coopération, notamment avec la mise sur orbite de l'ISS, la Station spatiale internationale ... Aujourd'hui, faute de moyens, les grands projets sont en berne : adieu la Lune, Mars, et autres planètes ou astéroïdes ! Mais ce gel des programmes sera peut-être l'occasion pour l'homme de regarder la Terre autrement, de là-haut ... Une révolution supplémentaire ? Un regard différent ? Ce n'est déjà pas si mal !


Cela dit, certains ont cru ou croient encore que notre planète est le centre du monde. Comme ces tyrans africains, qui regardent leur nombril et continuent de semer la désolation et la mort ... Fin de partie pour Gbagbo, mais combien sont-ils, tous ces mégalos encore au pouvoir, dont les richesses s'étalent sur papier glacé ? C'est la face, de moins en moins cachée, de l'Afrique d'aujourd'hui, où le colonialisme a fait et fait encore des ravages. Au grand dam des populations.


Quelques images bouffonnes me reviennent, comme ça, au hasard ... Idi Amin Dada, à la tête de l'Ouganda, qui s'était proclamé " dernier roi d'Ecosse " et envoyait des lettres d'amour à la reine d'Angleterre ! Jean-Bedel Bokassa, président de la République centrafricaine, autoproclamé empereur sous le nom de Bokassa Ier ! Et, plus près de nous, la tente bédouine de Kadhafi, plantée dans les jardins de l'Hôtel Marigny ! Des scènes absolument pathétiques, tirées d'une opérette, dont le décor est en carton pâte, et les acteurs, des baudruches !


Les démocraties balbutiantes sauront-elles rapidement trouver leurs marques ? Il le faudra bien. C'est Marcel Pagnol qui écrivait : " Quand le vin est tiré, il faut le boire, surtout s'il est bon ! " ... Santé !

 

Claude Gisselbrecht


A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Commentaires (1)

  • Maurice Lévy

    Maurice Lévy

    20 avril 2011 à 18:21 |
    Quel style et quel humour ! On y trouve un peu de foot, des brins de folie des grandeurs, tout ce que l'homme est capable d'engendrer ...
    Fort amusant. Merci
    Maurice Lévy

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.