Affaire DSK : un moment de honte !

Ecrit par Jacques Petit le 01 juillet 2011. dans Monde, La une, France, Politique

Affaire DSK : un moment de honte !

Point de vue très personnel d’un fidèle de RDT !


Mais à quoi peut mener le monde, cette archi-puissance médiatico/politico/judiciaro outrancière ?

Le rebondissement ce matin de l’affaire DSK à New-York en est une démonstration de plus.

Comme je l’ai écrit, contrairement à certains, dès le début de l’Affaire, il convient de respecter la plus grande prudence, les rebondissements peuvent être nombreux, attendons déjà avec le plus de sérénité et de réflexion possible la décision du Tribunal Pénal de New-York qui doit se réunir cet après-midi à 17h30 (heure française).

Mais tout en réservant mon opinion définitive (est-ce vraiment possible ?) sur cette affaire DSK, je voudrais revenir sur le pouvoir de NUISANCE MONDIALE de la Police New-Yorkaise. La Justice de l’Etat de New-York, avec en plus le soupçon de contacts au plus haut niveau, dont on n’aura peut-être jamais connaissance, j’ai du mal à croire que le Président Obama, et par ricochet le Président Sarkozy, n’aient pas été informés dans la demi-heure qui a suivi son arrestation.

Comme j’ai beaucoup de mal à croire que l’image de Dominique Strauss-Kahn menotté comme un vulgaire malfaiteur, hagard, abattu, n’ait été le fait que du Procureur VANCE, du Chef de la Police de New-York et de la Télévision américaine. Non, je pense, c’est mon avis personnel, mais je l’assume, que des Autorités Supérieures n’ont pas désapprouvé.

Imaginez une seconde, je dis bien imaginez, ce n’est qu’une supposition, qu’un Premier Ministre d’un autre Pays du G8, ou même un Président, se soit trouvé dans cette position inconfortable, pensez-vous vraiment que la procédure eût été identique ? J’aurais beaucoup de mal à le croire.

Toujours en laissant l’affaire judiciaire se dérouler, sans préjuger de la véracité ou non des faits, est-il normal qu’au XXIème Siècle, un homme, quel qu’il soit, soit donné en pâture aux médias du monde entier, pour subir un LYNCHAGE, un ASSASSINAT médiatique planétaire, sans que cet Homme ne puisse aucunement se défendre, dénoncer les accusations d’une personne anonyme pour lui, et anonyme pour les médias (incroyable) ? Ce n’est pas une seconde imaginable, ni admissible ! Si c’est cela la fameuse Justice Américaine, je suis très sceptique !

D’autant qu’il faut le rappeler, en l’occurrence, il ne s’agissait nullement d’un délit de sang, avec une personne blessée ou pire, sans aucune arme de poing ou couteau présent, là, bien évidemment, cela aurait pu être de l’acabit de ce que nous avons vu, mais il ne s’agissait nullement de cela, loin de là !

Bon laissons un peu les States de côté, j’ai suffisamment exprimé mon opinion à leur sujet, venons-en à notre petit cercle médiatico/politico/élites qui pour une grande part se sont comportés comme des « chiens », des « voyeurs » assoiffés de scandales politiques et de sexe, je les laisse à leur conscience (mais en ont-ils-elles UNE ?) le déchaînement, la sottise, la méchanceté ont fleuri à longueur de page ou d’antenne, les vieux journalistes d’antan, les vieux éditorialistes du temps d’avant ont dû se retourner dans leur tombe !

Quant à beaucoup de politiques, aussi bien de droite que de gauche, si les conclusions de la justice américaine innocente Dominique Strauss-Kahn le 18 juillet prochain (avec encore toutes les précautions d’usage), comment pourront-ils/elles se regarder encore dans une glace sans avoir un frémissement de HONTE !

Quant aux puritains ou puritaines de toutes sortes, avec un petit sursis dans l’attente des conclusions, leur désir de transformer le Monde en une Maternelle géante avec des jeux anodins, tout sorti d’éducation stricte qui cache les pires vices, est rejeté aux calendes grecques. Laissons les adultes jouer à des jeux d’adultes dans la limite de la décence généralement admise, tant que le consentement est réciproque, tout en chassant impitoyablement les prédateurs, je suis d’accord !


Jacques Petit


A propos de l'auteur

Jacques Petit

Jacques Petit

Rédacteur

pseudo Jacklittle

Autodidacte, 47 ans de carrière bancaire, du bas au haut de l'échelle. Cadre Supérieur.
Directeur de Mission dans un cabinet de Commissaires aux comptes spécialisé Banque et Finance.

Politique,Economie, Finance, Littérature, Sports, Cinéma, Théâtre.

Commentaires (3)

  • Lévy Maurice

    Lévy Maurice

    03 juillet 2011 à 20:29 |
    Merci pour la photo souriante de DSK.
    Courage, on les aura ...

    Répondre

  • PETIT

    PETIT

    02 juillet 2011 à 20:39 |
    Bonsoir Eva,très honoré d'être parmi vos amis !SI on me redonnait une nouvelle vie à 79 ans sans marivaudage,libertinage,sans plaisir de la séduction,je la refuserais immédiatement !
    Le désir planifié,un peu là ,moins ici,là tu peux en rajouter,ce ne serait plus que la reproduction avec à côté des plaisirs tarifiés et pire encore ,réservés à certains .
    Dans ce monde,que je ne veux pas connaître,il n'y aurait aucun Arthur Rimbaud,aucun Baudelaire,aucun Lamartine ,aucun Alfred de Musset et bien d'autres encore !
    La planification de bon ton c'est en route pour le TOTALITARISME !

    Répondre

  • eva talineau

    eva talineau

    01 juillet 2011 à 20:20 |
    bien vu, ce que vous pointez, du désir de transformer le monde en une maternelle géante avec des jeux anodins ! c'est bien le "projet" sociétal qu'on sentait poindre, y compris chez certains psys (Serge Tisseron dans le monde, qui a écrit un article où il expliquait que désormais il faudrait qu'entre hommes et femmes, il y aie non seulement "consentement", mais même volonté explicite de dire oui au désir qu'éventuellement ils ressentent - que la loi devrait aller dans le sens, pour plus de "sécurité").
    On imagine les négociations, peut-être aussi des caméras, pour bien prouver qu'à aucune étape l'un n'a été au-delà de ce que "voulait" l'autre...
    Ceci dit, l'histoire n'est pas encore finie, même si depuis ce matin, on respire mieux...

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.