Non seulement mais ...

Ecrit par Non Solum Sed Etiam le 04 juillet 2011. dans Monde, La une, France, Politique

Non seulement mais ...

Que vous dire amis ?  Les compliments de la rédaction de RDT m’ont fait rougir. Et le titre de l’édito de vendredi aussi !

Pas autant cependant que mes éclats de rire samedi. La presse new-yorkaise, encore plus impudique que la nôtre – et ce n’est pas peu dire – a explosé littéralement. Le désormais sinistrement célèbre New York Post – tabloïd bas de gamme si vous m’autorisez ce pléonasme – titrait en une : « DSK maid a hooker ». « La femme de chambre de DSK est une pute ». La classe, comme d’habitude. Ce sont les mêmes qui titraient sur le French Perv’, ou le french Pew (tiens, à une lettre près …) (le pervers français, le putois français) il y a quelques jours à peine.

Le « très sérieux » (excusez-moi, je me marre encore) New-York Times, qui avait enfourché sans le moindre souci de vérité le cheval de la démolition de DSK, demande à présent des comptes ! A la police New-yorkaise, accusée d’avoir agi trop vite (ah bon ?), à la Justice d’avoir mis en accusation sur simple dénonciation (ah bon ?), à la juge Jackson d’avoir – contre tous les usages en cas semblable – envoyé DSK à Rikers Island (ah bon ?) ;

enfin au syndicat des femmes de chambre d’avoir organisé l’ignoble pantalonnade du « Shame on you » lors de la deuxième comparution de DSK devant le Juge Obus, aux féministes qui pleuraient sur la « pauvre » noire travailleuse-exemplaire-et-mère-modèle abusée par le riche blanc prédateur.

C’était une pute. Une dealeuse. Une délinquante. Je me demande si je ne vais pas commencer à faire des billets pour sa défense ! Quand la meute s’élance, je suis toujours du côté du gibier. Une sorte de syndrome atavique, une horreur absolue de la scène du Bouc Emissaire.

Il restera trois grands perdants dans cette abominable affaire : D’abord le système judiciaro-policier américain – ridicule aux yeux du monde entier. Puis bon nombre d’entre nous, tous ceux qui espéraient en France quelques années d’une présidence intelligente, ouverte, social-libérale, compétente. Enfin les femmes – toutes celles qui sont réellement violentées tous les jours partout dans le monde – et qui risquent d’avoir encore plus de mal à se faire entendre après cette lamentable histoire.

Et ce n’est pas la nouvelle triste (pardon pour le mauvais trait d’esprit) guignolade qui s’annonce – madame Banon qui s’aperçoit 9 ans après (elle a l’indignation lente !) qu’elle a été « victime d’une tentative de viol » - qui arrangera les choses en ce domaine.

L’ « affaire » DSK n’est pas l’affaire DSK. C’est l’affaire de la non affaire DSK. C’est que d’une non affaire on ait pu, pendant 6 semaines, faire un sujet qui a battu tous les records en matière de unes et de couverture médiatique.

Shame, shame on them. Shame on us (on US ?)

Mais le temps appartient au temps et d’ici au déluge …


Non Solum Sed Etiam


A propos de l'auteur

Non Solum Sed Etiam

Rédacteur "mystère"

Commentaires (2)

  • Danielle Alloix

    Danielle Alloix

    05 juillet 2011 à 10:34 |
    Affaire qui a fait plus écrire ( et surtout regarder ) que le 11 Sept ! vous rendez vous compte ! ne retenir de ça que l'évidente erreur judiciaire ( je confesse n'avoir pas été dans le lot de ceux qui l'ont toujours cru !) , la justice américaine qui ne peut pas sortir indemne du tourbillon ; les média !! leur terrible pouvoir, leurs lâchetés, leurs changements de pied ; nous tous, au milieu, malmenés, car interrogés sur de l'essentiel de la surface au plus profond ; le mot que vous avez utilisé pour tous vos billets : "déluge" est très judicieux au bout ; à quand, et comment l'arche de Noe ?

    Répondre

  • Lévy Maurice

    Lévy Maurice

    04 juillet 2011 à 20:23 |
    Des gens pleurent, s'effondrent, se relèvent et vous vous amusez ? Ne seriez-vous pas quelque peu sadique avec ces petits rires ?
    Le plus beau c'est que nous aussi, on s'amuse à vous lire vos rires ...
    Continuez, cela nous rassure, la terre continue à tourner, elle en aurait pour quelques milliards d'années. Rions SVP

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.