Pour une fois ...

Ecrit par Avi Barack le 27 juin 2011. dans Monde, La une, Politique

Pour une fois ...

 

Nous publions deux points de vue sur "la flottille" en route pour Gaza (NDLR)


Premier regard


Les croisés bobos de la belle saison – cadenassés dans leurs armures de certitudes et de pensée correcte – ont traditionnellement le don de m’agacer prodigieusement. Les croisières rituelles vers les rives de Gaza – hors d’éventuels et dramatiques dérapages des soudards d’Israël dont nos médias raffolent – sont un étalage de bons sentiments pour les uns et/ou de cynisme manipulatoire pour les autres. Il est tellement plus facile de montrer son héroïsme devant les forces maritimes israéliennes terrifiées par l’hypothèse de la bavure, que de monter une opération de communication sur les immolations algériennes, les assassinats au Bahrein ou les massacres de masse en Syrie !

Néanmoins – une fois n’étant pas coutume – je me sens pour une fois comme une sympathie pour cette flottille-là.

D’abord parce que face à la surdité et l’aveuglement des dirigeants d’Israël, cette action a, au moins, l’intérêt d’exister. Ca gêne Netanyahou, que peu de choses gênent. Donc ça me gêne moins. Quel que soit le cynisme des maîtres du jeu à Gaza, je veux dire le Hamas, les souffrances des gazaouis ne sont pas de pacotille. Il faut aller voir – ce que je fais régulièrement – la réalité quotidienne de ces millions de gens entassés, pauvres, terrifiés par chaque jour qui commence. Un jour à Gaza est un aperçu de l’enfer. Comment ne pas le dire et le faire savoir, par tous les moyens possibles ?

Ensuite parce que, pour une fois, des gens qui soutiennent ou participent à cette énième équipée, me sont plutôt crédibles. A côté des pantins trotskystes et des bobos suédois j’entends des voix qui méritent d’être écoutées. Quelques élus verts français, comme Noël Mamère, et surtout celles de nombreuses personnalités chrétiennes, catholiques et protestantes, qui, loin des lamentations habituelles et des illusions mortifères des « pro-palestiniens » des cortèges parisiens ou londoniens, disent clairement qu’ils soutiennent cette action non comme une action « humanitaire » mais comme une action politique. Un extrait de leur appel, initié par l’ONG chrétienne « Pax Christi » et signé d’archevêques, d’évêques, de pasteurs : « Or la paix ne peut dépendre ni de l’usage délibéré de la terreur, ni de l’humiliation, ni de la misère, mais en l’occurrence de la recherche passionnée d’un avenir commun entre Israéliens et Palestiniens, dans le respect mutuel, dans l’application du droit, et dans la quête de la justice.

Nous croyons qu’en mobilisant l’opinion internationale autour de cette deuxième flottille de la liberté, nous engagerons les parties en présence et tous ceux qui les soutiennent à faire de nouveaux pas en faveur de cet avenir commun.

Il s’agit incontestablement d’une démarche politique. La paix et la justice sont les biens les plus évidents de l’action politique. Pourquoi y serions-nous insensibles ? Nous sommes attachés au droit imprescriptible de l’Etat d’Israël d’exister, en paix, dans ses frontières reconnues, et au droit du peuple palestinien de développer ses institutions démocratiques dans un Etat libre et prospère. 

La démarche totalement non violente de la deuxième flottille de la liberté n’est pas tournée contre Israël ; elle appelle la communauté internationale à sortir de l’indifférence et à ne pas se contenter de paroles mais à agir. Elle exhorte les parties en présence à sortir du conflit pour rechercher les compromis nécessaires entre des droits contradictoires ; c’est une démarche éthique fondée au nom " d’une vision commune bâtie sur l’égalité et le partage, non sur la supériorité, ni sur la négation de l’autre, sous prétexte de peur ou de sécurité » (*)

J’entends ce discours. Ce n’est pas celui du Hamas. Ce n’est pas celui de Nétanyahou. C’est celui d’une volonté politique sur une voie étroite, celui du seul horizon possible pour les deux peuples qui se déchirent, celui de la raison.

Alors j’essaierai d’oublier M. Besancenot et M. Mankell pour soutenir, dans cette action, ceux qui veulent vraiment – et sans calculs – le bien des Palestiniens et des Israéliens.

En souhaitant, et plus que tout dans l’immédiat, aucune bavure.


Avi Barack


(*) : http://www.israel-infos.net/L-Appel-aux-chretiens-de-France-a-soutenir-la-flottille-pour-Gaza-6899.html

In "Israel infos"

A propos de l'auteur

Avi Barack

Rédacteur

Professeur de Lettres Françaises et de littératures comparées à Rome (Italie)

Ancien élève de l'Ecole Freudienne de Paris

Commentaires (19)

  • Jean-François Vincent

    Jean-François Vincent

    01 juillet 2011 à 14:22 |
    Je ne suis évidemment pas allé à Gaza. Je ne connais pas Michaela Benhaïm; mais je connais Yossi Malka dont j'apprécie la pertinence des propos...Peut-être ai-je pêché par naïveté : ce fut, si tel est le cas, solidarité avec lui.

    Répondre

  • Martine L

    Martine L

    29 juin 2011 à 18:55 |
    Votre texte a le mérite rare de la recherche de l'honnêteté intellectuelle, bien sûr, mais aussi citoyenne ; j'aime beaucoup votre premier paragraphe, stigmatisant – sans les tuer – ces bobos, toujours à l'affut d'un geste militant marqueur, mais pas trop coûteux quand même ( en un mot : Gaza, début juillet, après, on se voit à Carcassonne … ) sauf que, cette fois ( tout en Histoire, ne se répétant jamais exactement ), le contexte et les acteurs étant posés dans le film de façon différente, je serais assez d'accord pour dire avec d'autres commentateurs : « voyons un peu » ; n'oublions pas le septembre à venir, saisissons tout, ne gelons rien ; soyons dans cet air géopolitique nouveau qui chante une chanson d'un autre genre qu'avant.
    Vous connaissez la région, dont Gaza ; notre ami Yossi Malka, appartient également à l'espèce de ceux qui ont vu, voient, palpent – en deux mots, aux témoins , ceux que nous, Historiens, respectons infiniment, avec la méfiance qu'il faut utiliser avec des sources et des regards différents... Gaza n'est visiblement pas photographiée du même angle, par vous et par lui . Vos légitimités, pour autant, ne me semble pas atteintes, ni la sienne – convoquant, inquiet, l'histoire complexe et parfois inouïe de la marche palestinienne, tranchée à certaines époques par une idéologie des plus noires - ni, bien entendu, la vôtre, plus dans l'espérance d'une humanité qui construit son avenir...
    On pourrait entendre dans ces deux chœurs différents ( j'y associerai aussi la position du texte de JFV ) le conservatisme protecteur face à l'élan du risque et du changement ; deux faces, pour autant d'une même médaille : le débat démocratique., fort bien rendu par RDT.

    Répondre

  • Jacques Chouraki

    Jacques Chouraki

    29 juin 2011 à 01:12 |
    Je suis vraiment navré M. Malka de lire de telles contre vérités venant de votre plume. Je vais très souvent sur place (et je crois lire dans ses propos que M. Barack y est également souvent !). Comment pouvez-vous ne pas voir l'évidence du malheur d'un peuple, même si ce malheur est largement instrumentalisé par des forces perverses ?? Ce n'est pas un service à rendre à Israël que d'encourager ses dirigeants à cette cécité mortifère. J'ai lu sous votre plume des arguments autrement raisonnables et pointus. Aucun observateur honnête au monde ne peut vous suivre !
    Tout cela dit, bien sûr, dans le respect des convictions de chacun.

    Répondre

    • Yossi Malka

      Yossi Malka

      29 juin 2011 à 09:44 |
      Cher Monsieur Chouraki

      Merci pour votre réaction .
      Si vous pouvez m'indiquer quelles sont les contre vérités que j'ai écrites, je serais en mesure ou non de les défendre.
      Le débat dans les articles de Messieurs Barack et Vincent porte sur les flottilles et non sur la situation générale des palestiniens . Sur la situation générale , la responsabilité incombe à la fois au Gouvernement israélien mais aussi à l'Autorité Palestinienne et à la politique du Hamas ,Ma conviction basée sur des informations , est que ces flottilles ont d'autres objectifs qu'une crise humanitaire qui n'existe pas .Une crise humanitaire est bien définie dans le Droit .
      Vous savez , que la Société Civile israélienne , défend mieux que quiconque les droits des palestiniens contre toute bavure ou exaction contraire au Droit .
      Quant au malheur des palestiniens que vous citez, j'ajouterais leur tragédie ; le peuple juif de par sa vocation et de par ses valeurs se doit d'y mettre fin en favorisant la création d'un Etat palestinien, et défendre le bien -être d'un peuple avec lequel nous devons partager notre avenir. Il n'y a aucun doute ni débat à ce sujet . Mais ce n'est pas le débat dans cette affaire des flottilles !
      Je vous invite à lire ou relire mes articles sur l' Etat palestinien, ainsi que mes commentaires concernant cette question; ma position concernant les révolutions dans les pays arabes ; humblement , j'ai été le premier à dénoncer , sur ce site, les souffrances des Syriens en livrant des informations que les médias ne diffusaient pas .
      Je défend des principes de Vérité et de Justice avérés, et non des convictions politiques quelconques .Je suis par conséquent disposé à défendre tout acte contraire à ces principes que vous aurez l'amabilité de me fournir .
      Avec toute ma considération .

      Répondre

      • Jacques Chouraki

        Jacques Chouraki

        29 juin 2011 à 13:01 |
        Votre réponse à mon commentaire me rassure. Mais je ne doutais pas un instant de votre bonne foi. Mon seul but était de resituer votre propos : vous ne niez en aucun cas le terrible temps que doit traverser depuis des décennies - et sûrement pour longtemps encore - le peuple palestinien. Malheur dont les responsables, j'en suis pleinement d'accord avec vous, sont au moins autant des deux côtés. Je ne peux faire mieux que vous citer ! "Quant au malheur des palestiniens que vous citez, j'ajouterais leur tragédie ; le peuple juif de par sa vocation et de par ses valeurs se doit d'y mettre fin en favorisant la création d'un Etat palestinien, et défendre le bien -être d'un peuple avec lequel nous devons partager notre avenir. Il n'y a aucun doute ni débat à ce sujet"
        Quant aux flottilles, je comprends votre point de vue, mais je partage plutôt celui d'Avi : BOUGER les gens qui ne veulent pas bouger ce n'est jamais une mauvaise idée. A condition de le faire avec intelligence. Ce que dit la déclaration de pax christi : POLITIQUE, surtout pas soi-disant HUMANITAIRE !
        Avec mon amitié

        Répondre

        • Yossi Malka

          Yossi Malka

          29 juin 2011 à 15:19 |
          Merci encore de votre réponse.
          J'aurais pu choisir la facilité et diriger les lecteurs vers des documents audio-vidéo dont l'authenticité est vérifiée et qui montrent la vie quotidienne à Gaza .J'ai choisi plutôt un débat dans le respect des opinions.
          Je sais de sources objectives – que je ne divulguerais pas- qui est derrière l' ORGANISATION des flottilles, et quel est l'objectif de ces flottilles .
          Nous israéliens et palestiniens n'avons pas besoin de Pax Christi comme « middle-man » même avec leurs plus belles déclarations. Oui, il faut BOUGER avec intelligence ceux qui ne veulent pas bouger, entièrement d'accord. Mais en usant des outils suivants:Favoriser le dialogue et le rapprochement direct entre palestiniens et israéliens; ne pas y mêler aucune opinion politique ou/et religieuse;que chacun assume l'histoire dans les faits réels au regard des évènements reconnus par les historiens et au regard du Droit International; cesser la diabolisation et la délégitimation d'Israël .
          Toute mon amitié , Yossi .

          Répondre

  • SL

    SL

    28 juin 2011 à 19:28 |
    On est bien d'accord, l'idée d'une flotille n'est pas bien courageuse et ne va pas délivrer les Palestiniens de Gaza (laissons les bobos croire à leur héroïsme) mais bon, on ne peut pas cracher sur une entreprise qui gêne la politique actuelle d'Israël et qui apporte un soutien au Palestiniens de Gaza.
    Peu m'importe ce que Pax Christi a dit ou peut dire, les voix à bord de la flotille sont sans doute multiples et ce que l'on retient de cette petite traversée c'est la solidarité pour les Gazaouis. Pourquoi serais-je contre.

    Répondre

    • Yossi Malka

      Yossi Malka

      28 juin 2011 à 20:49 |
      Solidaire avec les gazaoui! Certes, pourquoi pas , mais solidaire de quoi?
      Il n'y a pas de crise humanitaire à Gaza, une bonne fois pour toute. Je vous invite à Gaza et vous le constaterais de vos yeux .
      Vous verrez aussi que jusqu'à 450 camions par jours livrent des marchandises à Gaza .
      Deux nouveaux hôtels de luxe sont en construction , il n'y a donc pas de pénurie , de ciment , de fer, ni de sable , ce qu'on appelle les camps ce sont des quartiers avec des immeubles de plusieurs étages .
      Des voitures de luxe transitent tous les jours par le port d'Ashdod à destination de Gaza
      Il y a une armée de fonctionnaires de l'ancien régime qui reçoivent tous les mois une paye sans rien faire.
      Les souks de Gaza sont mieux achalandés que les grandes surfaces françaises, vous y trouvez de tout .
      Le prix de l'essence est de 2 shekels ( 1 euro=5 shekels) .
      Des télévisions en plasma , des machines à laver , des frigidaires ,des portables … tout ce que vous voulez moins cher qu'en Israël . C'est Andore du moyen orient .
      Solidaire de quoi donc alors ?
      A moins que vous parlez de solidarité , qui consiste a forcer le blocus , pour établir un flux de bateaux qui livreront au Hamas , des armes iraniennes , pour les balancer contre des enfants , des vieillards, et des femmes enceintes , israéliens juifs vous l'avez compris !
      Ils ont conquis vos coeurs , car ils ont l'indécence de montrer à la télévision leur victimes , en usant de toutes les ruses possibles. Nous , nous respectons nos morts , et vous ne verrez jamais des photos d'enfants israéliens égorgés, je dis égorgés par les terroristes du hamas qui sont à Gaza .

      Répondre

      • SL

        SL

        29 juin 2011 à 19:17 |
        Un grand merci cher ami (je me permets !). Vous m’avez fait changer mon programme pour les vacances de cet été ! Bon, faut que j’en parle d’abord à mon épouse pour avoir son accord, mais pas de soucis, j’ai des arguments. Du choc, du roc, du solide… Quelle idée, aller faire du lèche vitrine dans les rues de New-York, Milan ou je ne sais quelle autre idée saugrenue alors qu’existent les rues de … Gaza ! Oui, Gaza ! Capitale du luxe, dont les rues commerciales font rougir les Champs. Gaza où pullulent les voitures de luxe et où vous pourrez gratuitement profiter d’une ballade en Maserati ou Bentley le long des plages si vous avez la chance de croiser une belle blonde qui vous propose une alternative au taxi... Gaza, à la population si douce et béate devant tout l’or qui la couvre… Ca y’est, je vois déjà mes amis jalouser en voyant mon album de photos souvenirs !

        Merci mille fois pour votre bonne idée et pour avoir sauvé mes vacances. N’hésitez pas à venir partager un petit soda avec moi vers la mi-Août sur une belle terrasse de Gaza Beach ! See you soon ;)

        Ah au fait, j’oubliais, les soldats anglais jouaient au foot contre les Allemands le 25 décembre 1914 !

        Ahahaha ! Merci ! Je me sens déjà en vacances !

        Répondre

        • Michaela Benhaim

          Michaela Benhaim

          29 juin 2011 à 22:37 |
          Fervente lectrice de RDT pour le haut niveau des articles philosophiques et littéraires. J'interviens pour la première fois dans un débat concernant le Proche-Orient. Je me permets de vous envoyer trois liens qui vous permettront d'avoir un avant-gout de Gaza et également de choisir votre palace. Vous ne serez pas dépaysé car, comme a Paris, les femmes voilées achètent des bijoux dans les magasins de luxe.
          En revanche, croiser une blonde me semble peu probable, a Gaza on prie Allah, on ne se "croise" pas.
          Si Mr Malka, accepte de partager votre soda, n'hésitez pas a m'en faire part., il parait que c'est un très bel homme !
          Pour ma part je prendrai un jus d'oranges de Jaffa, elles sont délicieuses.
          http://www.bivouac-id.com/billets/video-gaza-la-vie-miserable-des-gazouis/
          http://www.bivouac-id.com/billets/video-photos-crise-humanitaire-a-gaza/
          http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/article-la-bande-de-gaza-cette-gigantesque-prison-a-ciel-ouvert-qui-manque-cruellement-de-tout-5-gaz-76602000.html

          Répondre

          • Monika Berger

            Monika Berger

            30 juin 2011 à 12:29 |
            Vos sources ne sont pas insignifiantes:
            http://www.bivouac-id.com/
            Blog d’information, de veille, d’observation, d’union et d’action sur l’islam et ses dangers
            Je préfère la vision des Canadiens peut-être plus objective, ce qu'il faut essayer de rester tant vers Israël que les Palestiniens:
            http://www.youtube.com/watch?v=adp0mjPk8Lo
            Essayons de rester objectifs, calmes, rien n'est tout blanc ou tout noir...
            Relisons aussi le texte de Matthieu Gozstola sur l'image du 24 juin dernier sur ce même RDT.

            Répondre

          • Yossi Malka

            Yossi Malka

            30 juin 2011 à 10:15 |
            Dire qu'une source est ou n'est pas insignifiante, c'est faire preuve de despotisme de la pensée .
            On ne peut défendre le droit de l'Autre, et priver celui qui le critique de son droit de la faire .
            En tout état de cause , et en ce qui concerne l'objet du débat, après avoir visionné votre source et celle que vous rejetez, votre source ne dit pas qu'il n'y a pas à Gaza des lieux agréables , de luxe où il fait bon vivre ;alors que la source que vous rejetez parle des dégâts de la guerre, montre des lieux détruits, mais formule des espoirs de reconstruction , et présente Gaza sous un jour plus radieux que celui que veulent en faire ceux qui s'approprient le droit de toujours présenter l'aspect misérabiliste des arabes . Ce n'est pas rendre service à l'espoir, ni aux facultés oh combien nombreuses que les palestiniens ont et qu'il faut encourager et non utiliser à des fins idéologiques .

            Répondre

          • Jean-François Vincent

            Jean-François Vincent

            30 juin 2011 à 04:55 |
            Cela fait réfléchir, en effet...SL, qui se croit plein d'humour, pourrait bien être pris au mot....Gaza semble loin d'être un enfer!

            Répondre

  • Yossi Malka

    Yossi Malka

    28 juin 2011 à 02:14 |
    Le site de Pax Christi ne contient aucune action de rapprochement ou de dialogue avec les Juifs .
    Le soucis de ce site c'est uniquement les palestiniens . C'est leur droit.
    Par contre, on ne les a pas entendu concernant les conditions inhumaines de la détention de Guilad Shalit, pas la moindre compassion ou charité chrétienne .
    Leur amour du Christ est voué aux palestiniens .Leur Jésus Christ est palestinien pas juif .
    On ne les a pas non plus entendu dénoncer le génocide des Syriens par Assad .
    Ils n'ont pas dénoncé l'assassinat de 200.000 algériens par ceux qui sont de la même mouvance que le Hamas qu'ils défendent .Ils n'ont pas non plus ( ça serait trop leur demander) dénoncer 7ans de tirs de Kassam , de Fager, de Grad contre des civiles israéliens, et un autobus d'enfant, torpillé par un missile antichar, il y a deux mois à peine .
    Que pense Pax Christi , de la charte nazie du Hamas, à qui ils veulent contribuer à recevoir des armes par la mer en forçant le blocus. Donnez une main au hamas , il vous avale tout cru .
    Ont-ils été une seule fois à Gaza , ils auraient vu les villas splendides des dirigeants corrompus du Hamas , les hôtels luxueux , mais aussi le sort qu'ils réservé aux chrétiens , mais aussi le détournement de l'aide alimentaire:; denrées vendues en toute liberté dans les souks de Gaza .
    Les dirigeants de Pax Christi, au non de l'amour chrétien et de la charité , auraient pu dénoncer cette corruption qui enlève le pain de la bouche des vrais pauvres de Gaza .
    Les israéliens ont quitté Gaza depuis longtemps, si humiliation il y a , c'est celle pratiquée par le Hamas envers tous ceux qui n'adhèrent pas à leur doctrine sanguinaire et envers les mécréants ..
    La liste des exactions du hamas est trop longue.
    « La démarche totalement non violente de la deuxième flottille de la liberté n’est pas tournée contre Israël «  disent-ils!
    Je vous informe que dans les bateaux de cette flottille , ont déjà été embarqués des produits chimiques, à base d'acide sulfurique, destinés à être lancés contre les soldats de Tsahal .
    Les juifs – al yahoud- ne peuvent être tués que par des produits chimiques !on a déjà connu ça!! non?
    Cet organisme aura sur la conscience la mort d'êtres humains , car il y a déjà bavure, celle de cautionner une flottille de la haine déguisée en flottille humanitaire .

    Répondre

    • Jean-François Vincent

      Jean-François Vincent

      28 juin 2011 à 09:35 |
      Dans un document officiel de Pax Christi France,cosigné par des évêques catholiques et des pasteurs protestants, on peut lire sur le sujet : "Or la paix ne peut dépendre ni de l’usage délibéré de la terreur, ni de l’humiliation, ni de la misère, mais en
      l’occurrence de la recherche passionnée d’un avenir commun entre Israéliens et Palestiniens". Mais qui donc use "délibérément" de "la terreur, de l'humiliation et de la misère", si ce n'est le Hamas lui-même, à qui ces pieux responsables s'apprêtent, en toute bonne conscience, à apporter leur aide matérielle et politique...Que leurs yeux se désillent!

      Répondre

      • Yossi Malka

        Yossi Malka

        28 juin 2011 à 14:42 |
        Parfaitement , ils utilisent la méthode de « l'inversion » , méthode démagogique , dangereuse qui n'est autre qu'une escroquerie de l'esprit et de la pensée ..

        Répondre

  • Guerrier

    Guerrier

    27 juin 2011 à 18:39 |
    "la recherche passionnée" et, trois fois, "commun".
    Comme si ce qui est commun, le lieu des compromis, le point de butée de la destruction et du massacre, le partage d'un même état d'être hissé au rang d'un but, ne pouvait se découvrir qu'avec un travail en profondeur et un élan vital.

    Répondre

  • Michaela Benhaim

    Michaela Benhaim

    30 juin 2011 à 14:25 |
    "Une source n'est pas objective lorsqu'elle ne montre que la misère sans en donner les raisons. le même reportage aurait pu être fait à Sdérot qui a reçu plus de 8000 roquettes ; le décompte macabre des morts :2ème intifada 2001-2007 , 1000juifs tués et 4442 bléssés , tous des civils . De plus , la source que vous proposez , ne dément pas l'existence des hotels de luxe, ni des marchés prospères , ni des plages de vacances, tout simplement parce que son reprortage est dit en lagage journalistique: reportage commandé. Il n'est pas objectif, comme d'ailleurs le reste des médias occidentaux."Ce qui est étrange c'est que vous n'avez pas fait cas du reportage de Sky news sur le 3ème lien qui somme toute est un reportage totalement neutre.

    Répondre

  • Avi Barack

    Avi Barack

    30 juin 2011 à 13:19 |
    @ Jean-François Vincent : Comment un homme de votre qualité M. Vincent, peut-il se laisser berner par des images dont plusieurs des rédacteurs de Reflets du temps montrent la capacité à tricher, tromper, fabriquer du mensonge ? Le site Bivouac est une officine islamophobe de bas niveau, lié aux pires mouvances. Leurs liens avec "Riposte Laïque", site bleu blanc rouge proche du FN sont de notoriété publique, et ils sont d'ailleurs l'objet d'une plainte de la Ligue des Droits de l'homme. Votre naïveté, M. Vincent, est coupable. Vous croyez vraiment que Gaza est un paradis à touristes ? Mais votre seule intelligence devrait suffire à éclater de rire, comme le fait très sainement SL ! Bravo @ SL et M. Chouraki et Monika Berger pour votre discernement !
    La route vers la paix est décidément encore bien longue vu le fatras qui encombre les esprits et les discours. Mais c’est un encouragement de plus à la raison, le respect et la modération.

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.