Reflets de la semaine (69)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 08 juillet 2011. dans France, La une, Politique

Reflets de la semaine (69)


45% des Français ne partiront pas en vacances, cette année ... Ah ! ce " passage obligé " des congés payés, pendant les mois de juillet et août ! Justement, des vacances d'été - les fameuses " grandes vacances " -, il en fut question dans un rapport remis par Christian Forestier, membre du Haut Conseil de l'éducation, au ministre de l'Education nationale, Luc Chatel. En effet, ces dernières pourraient être écourtées de deux semaines ... Il faut d'ores et déjà s'attendre à une importante levée de boucliers, car, à l'arrivée, c'est le " Touche pas à mes vacances ! " qui risque une nouvelle fois de l'emporter ... Dans " L'Espoir ", Malraux écrivait : " La révolution, c'est les vacances de la vie " !

Ne perdons pas de vue que c'est l'enfant qui est au coeur du système éducatif. D'après ce même rapport, nous sommes le seul pays au monde à n'offrir que 4 jours d'école à nos enfants, et, avec 36 semaines, nous avons l'année la plus courte d'Europe ... Des chiffres qui devraient faire réfléchir, non seulement les parents, mais aussi les responsables politiques et les partenaires socio-économiques !

En Allemagne, l'étalement des vacances fonctionne plutôt bien, puisque chaque Land - ou région - gère son propre calendrier scolaire ... Dans " Le Monde " du 6 juillet, je suis tombé sur un article qui mettait l'accent sur la bonne santé de l'économie allemande, et dont le titre était le suivant : " Faute de chômeurs, l'agence pour l'emploi licencie " ... Surprenant, non ? Cela concernerait environ 10 % des effectifs, soit 10.000 postes d'ici à 2015 !

On se frotte les yeux car on se dit qu'en France, ça ne risque pas d'arriver de sitôt ! Chez notre principal partenaire, où le mot " civisme " a encore un sens, le moral des entreprises et celui des ménages sont au beau fixe, et les prévisions de croissance pour 2011 sont revues à la hausse ! Néanmoins, pour la bonne santé de l'Europe, il faudrait que les deux locomotives, l'allemande et la française, puissent développer une puissance quasi identique, afin de tracter les autres wagons et faire en sorte qu'il y ait le moins de risque de déraillement possible !


Claude Gisselbrecht

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.