Le coût de l'initiative turque

Ecrit par Jean Le Mosellan le 05 juin 2010. dans Monde

Le coût de l'initiative turque

Entre un drapeau palestinien et un drapeau turc, le chef du gouvernement du Hamas Ismaïl Haniyeh a déclaré que « la stratégie de l’ennemi a échoué et la stratégie de la patience a gagné à Gaza aujourd’hui »(Le Monde 04.06.10)

M.Haniyeh lui-même a ainsi confirmé la part prépondérante, sinon écrasante de la Turquie, représentée par son ONG IHH, Internationale Humanitäre Hilforganisation, dans la flottille pour Gaza. Les autres nationalités ne représentent que le septième des effectifs engagés, dont 600 étaient sur le Mavi-Marmara battant pavillon turc. Les supplétifs eux étaient répartis sur les autres bateaux, sans doute sous pavillons indéterminés sinon très négligeables pour figurer à côté de M. Haniyeh.

 

La fiction d’une action internationale a fini ainsi en pleine lumière. L’aventure aura coûté 9 morts et des dizaines de blessés à bord du Mavi-Marmara, et aucun sur les bateaux des supplétifs, à l’évidence plus réalistes.

Ces pertes étaient prévisibles face au gouvernement Netanyahou dont on connaît l’intransigeance sécuritaire. Le risque a- t- il été mesuré avant de se lancer dans ce qui apparait finalement comme une provocation ? Le recours à la force d’un tel gouvernement n’aurait pas dû surprendre.

La guerre des images, a été gagnée à l’évidence par la Turquie. Le tollé produit à travers le monde l’atteste. Triste victoire quand même. Il n’y a pas de quoi pour elle de pavoiser devant les pertes humaines.

Sans doute pourrait-on se consoler en constatant, comme Dominique de Villepin, la fuite en avant de la politique de M. Netanyahou qui conduit dangereusement son pays dans une impasse.

A propos de l'auteur

Jean Le Mosellan

Jean Le Mosellan

Membre du Comité de rédaction et rédacteur

Médecin

Auteur de nombreuses chroniques au "Monde.fr"

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.