Le ballon rond de Reflets (2)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 28 juin 2014. dans La une, Actualité, Sports

Le ballon rond de Reflets (2)

Mardi 17 juin : le stade de Fortaleza portait bien son nom. En effet, lors du match opposant le Brésil au Mexique, la « Forteresse » qu’il fallait vaincre à tout prix s’appelait Ochoa, le portier mexicain, porteur du maillot numéro 13 ! Celui-ci bluffa littéralement joueurs et supporteurs par son savoir-faire vertigineux… Le contraire d’un « sombre héros », qui donna bien du fil à retordre à la Seleçao !

 

Mercredi 18 juin : L’Espagne, tenante du titre, rencontrait le Chili. Match plaisant à suivre, du début à la fin, mais les deux camps qui s’affrontaient ce soir-là au stade Maracana avaient adopté des stratégies totalement différentes… Au final, deux jolis buts de l’équipe chilienne, qui avait la fougue de la jeunesse au bout des crampons, et le purgatoire pour les « conquistadores » sur le retour !

 

Vendredi 20 juin : Autre élimination surprise, celle de l’Angleterre, en seulement deux matchs… Du jamais vu ! De son côté, l’équipe de France, gloutonne, a avalé son « p’tit-suisse » en « cinq-deux » ! Tout de blanc vêtus, les Bleus mirent en avant l’attaque, privilégièrent le jeu collectif et se montrèrent convaincants de bout en bout… Assurément, du neuf, rien que du neuf, sous le soleil du Brésil !

 

Mercredi soir : changement de décor et de rythme, les joueurs français ayant quelque peu « traîné les pieds » face à l’Equateur… Match nul, donc, mais les voilà qualifiés pour les huitièmes de finale, qui, s’agissant des pays du Nouveau Monde, se présentent sous les meilleurs auspices : Brésil-Chili, Pays-Bas-Mexique, Colombie-Uruguay, Costa Rica-Grèce… Sur le plan footballistique, l’Ancien Monde – Europe, Afrique, etc. – serait-il à la dérive ? Exit l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie, le Cameroun, la Côte d’Ivoire… Au final, il y a comme un parfum de revanche dans l’air !

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Commentaires (2)

  • Jean-Luc Lamouché

    Jean-Luc Lamouché

    02 juillet 2014 à 17:18 |
    Merci pour votre papier, Claude. Il est vrai qu'après la fin de la phase du premier tour, puis des huitièmes de finale, les éliminations ont été assez nombreuses parmi les équipes de « L'Ancien monde » et que les formations de l'univers latino-américain ont fait de très bonnes performances. Cela dit, je voudrais nuancer cette impression sur quatre points. D'abord, le Brésil n'a pas vraiment convaincu jusqu'ici et n'a réussi à gagner son huitième de finale qu'aux tirs au but ! Ensuite, il en fut un peu de même pour l'Argentine à propos de son propre huitième. Puis, l'équipe de France, qui nous a enflammés, n'est-elle pas un élément très présent de cet « Ancien monde » - elle qui apparaît comme « neuve » (vous le dîtes d'ailleurs), car présentant une jeunesse qui, malgré la peine qu'elle eut à venir à bout de l’Équateur (pour son dernier match du premier tour) et pendant une bonne partie de sa rencontre vis-à-vis du Nigeria lors de sa victoire 2 à 0, s'est qualifiée pour les quarts de finale ? Enfin, il y a la présence de l'Allemagne en quarts (face à nos « Bleus »), sans oublier les Pays-Bas et la Belgique... Le contrat de nos joueurs est à mes yeux déjà rempli (puisque l'équipe de France fait partie, pour ce Mondial, des huit meilleures formations) ; désormais, tout n'est plus que du bonus à prendre ! Et ils en sont tout à fait capables, même si l'Allemagne est une grande équipe, toujours présente (et à un très haut niveau) pour les rencontres décisives. Alors, « en avant les Bleus ! »... « Adelante ! » - comme diraient nos amis Latino-américains...

    Répondre

  • Danielle Alloix

    Danielle Alloix

    30 juin 2014 à 10:54 |
    Un véritable théâtre que cette compétition, pour le moment ! même les allergiques penchent la tête ! la semaine dont nous sortons et dont vous parlez a été tout aussi passionnante que la première, surtout pour les amateurs non techniques qui sont légion ; ces équipes de pays émergents qui ont l’énergie formidable de pays qui lèvent la tête , cela devient quasi une structure dans les résultats ! suite ! vite !

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.