[BestOf] Arts : Jean Faucheur, le silence revisité

Ecrit par Sabine Vaillant le 13 juillet 2013. dans La une, Arts graphiques, Culture

[BestOf] Arts : Jean Faucheur, le silence revisité

Sans bruit l’automne accomplit son travail, parant les arbres de leur habit de lumière dans une dernière flamboyance, sur fond de ciel souvent gris. Qu’importe ! Jean Faucheur présente Le Silence, une vingtaine de ses œuvres, dans le cocon de la Galerie MathGoth, au cœur du neuvième arrondissement de Paris.

 

Tout droit sorties de son atelier d’Épinal, après des mois solitaires de travail, loin de l’agitation parisienne et de ses sollicitations, les toiles de Jean Faucheur livrent le fruit de son cheminement artistique et culturel, commencé aux Arts déco – ou Beaux-Arts ?? dans les années 80.

 

 

Là, les disques, avec ou sans coulure, illuminent de leurs couleurs le regard, apportant le quantum d’énergie magique à ses œuvres. C’est ainsi que s’impose à l’œil Rue Saint-Maur ou des inspirations graphiques travaillées sur toiles vierges ou sur impressions numériques de photographies.

 

Derrière ses bulles se dessinent parfois un visage, une silhouette. Image furtive de l’artiste, passionné, sensible, imaginatif…

Jean Faucheur hyperactif, peint, sculpte et photographie, dans son atelier, sur les murs, explorant en solo. Ou avec les « Frères Ripoulin » ces « médias peintres » qui recouvraient les panneaux publicitaires de leurs fresques picturales dans les années 1986. L’artiste travaille aussi à la promotion du street art avec l’association Le M.U.R. Celle-ci accueille deux fois par mois un nouvel artiste, pour une œuvre éphémère sur un panneau de la rue Oberkampf à Paris. C’est sa touche de passeur entre les précurseurs et les street artists de demain.

 

En résonance à l’énergie des disques de couleur, les portraits en noir et blanc, mystérieux, enveloppés de mots tracés au Posca. La matière noire est ici protégée par le foisonnement des mots, aux secrets bien gardés, voile de silence qui dépose son aura sur l’inconnu.

 

Partez à la rencontre des œuvres de Jean Faucheur, défricheur, explorateur, de la matière, des supports et qui sait… peut-être entrerez-vous en résonance avec ses bulles de bonheur en partance pour l’hiver.

 

Sabine Vaillant

 

Le Silence

Galerie MathGoth

32, rue Rodier Paris IX

8 au 21 novembre 2012

A propos de l'auteur

Sabine Vaillant

Rédactrice

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.