Femmes d'ailleurs en littérature : Assia Djebar

Ecrit par Stéphanie Michineau le 11 juin 2016. dans La une, Littérature

Femmes d'ailleurs en littérature : Assia Djebar

Assia Djebar (pseudonyme) naît en Algérie en 1936. Son père, instituteur, l’encourage dans ses études. Ainsi, en 1955, la jeune femme intègre l’ENS de Sèvres, mais la guerre d’Algérie bouleverse ses projets… elle est soumise à l’obligation d’arrêter ses études (en 1956). Néanmoins l’année suivante, elle est à l’initiative d’un premier roman intitulé La Soif.

Une fois mariée, elle suit son mari en Tunisie. Après l’indépendance de l’Algérie, elle mène carrière à l’Université ; Rabat, suivi de près par Alger : elle y enseigne le cinéma, la littérature française ainsi que l’histoire. Elle collabore à la télévision puis à la radio ; elle finit par s’installer à Paris. Elle y développe une œuvre abondante, variée et riche de thématiques.

Dans Vaste est la prison, par exemple, elle raconte l’histoire de femmes algériennes tiraillées entre traditions et volonté d’émancipation.

La Soif donc, en 1957, Les Impatients (1958), Femmes d’Alger dans leur appartement (1980), L’Amour, La Fantasia (1985), Vaste est la prison également, Les Nuits de Strasbourg (1997), sont les titres retenus qui étreignent l’imagination du lecteur.

Assia Djebar intègre à son histoire personnelle de vastes fresques romanesques dédiées à la mémoire de la femme algérienne, femme anonyme de toutes conditions confondues. Bouleversements, souffrances inhérentes aux conditions et à l’état de guerre (deuils…), constituent les leitmotiv de son œuvre.

Elle finira promue à l’Académie Française en 2005.  Morte le 6 février 2015 à Paris

 

* 2 beaux textes de La Cause Littéraire lui ont rendu hommage ; nous les joignons ici

 

http://www.lacauselitteraire.fr/assia-djebar-couronne-sa-vie-par-un-livre-sur-saint-augustin

 

http://www.lacauselitteraire.fr/assia-djebar-la-manouvriere-de-la-langue-liberee

A propos de l'auteur

Stéphanie Michineau

Stéphanie Michineau

Docteure en littérature française, spécialisée dans les œuvres auto/fiction, elle est spécialiste à deux têtes : C0LETTE & Serge Doubrovsky 

 

(France ~ Amérique ). Jouissant d'être membre scientifique de nombreux colloques en France & internationaux et afin de les promouvoir (avec autres),

 

elle est actuellement auteure C. G. : Classiques Garnier, rue de la Sorbonne, à PARIS.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.