L’œil de Claude : des mensonges et de l'espace

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 22 novembre 2014. dans La une, Sciences, Actualité, Politique

L’œil de Claude : des mensonges et de l'espace

Le 9 novembre 1970, le Général de Gaulle, fondateur de la Ve République, nous quittait, laissant nombre de ses successeurs dans l’expectative, en raison notamment d’une vision étriquée voire étonnée de la politique. Avec les conséquences que l’on sait.

 

Vingt ans plus tard, le 9 novembre 1989, tombait le Mur de Berlin, qui marquait la fin de la guerre froide et le retour de la liberté… Pour la petite histoire, ce jour-là, Alain Juppé, alors secrétaire général du RPR, et Nicolas Sarkozy, auraient assisté ensemble à la chute du « Mur de la honte », mais, très vite, le doute s’installait quant à la véracité des dates.

 

Cerise sur le gâteau : François Fillon confirmait la version de l’ancien président de la République, déclarant qu’il avait bel et bien croisé les deux hommes à cette date, entre la Porte de Brandebourg et Check Point Charlie !

 

Où l’on se dit que le manque de transparence, pour ne pas dire le mensonge, continue de sévir dans les plus hautes sphères du pouvoir, au nez et à la barbe des citoyens, qui, le plus souvent, ne pensent qu’à se venger, surtout au moment des élections… Aujourd’hui, on retrouve le « trio infernal », prêt à affronter la primaire de l’UMP prévue le 29 novembre prochain. Avec, peut-être, un nouveau « mensonge » à la clé, impliquant François Fillon et l’actuel secrétaire général de l’Elysée, Jean-Pierre Jouyet, à qui l’ancien Premier ministre aurait demandé un « petit service » au sujet de l’ex-chef de l’Etat… Finalement, on constate que dans notre beau pays de France les décideurs, de quelque bord qu’ils soient, ne cessent de « se claquemurer », garants d’un immobilisme suicidaire et fossoyeurs de la politique, au sens noble !

 

Le robot Philae vient d’entrer en hibernation, après avoir envoyé quelques photos exceptionnelles et foré le sol de la comète « Tchouri »… Le monde entier a salué cet exploit, qui a permis de redorer le blason de l’Europe, dont les étoiles, soudain, se sont mises à briller d’un éclat particulier !

 

Rosetta, Philae… Un double clin d’œil à l’Egypte ancienne : d’un côté, la « pierre de Rosette », ce fragment de stèle gravée, découvert dans le delta du Nil, de l’autre, Philae, île égyptienne ayant abrité une cité prospère, qui, telle « l’Atlantide », fut engloutie sous les flots.

On se rend compte, et c’est tant mieux, que l’ancien, voire le très ancien, continue de se rappeler à notre bon souvenir, en accompagnant le moderne, l’ultramoderne, dans sa quête de « l’inaccessible étoile »… C’est un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité ! comme l’a si bien dit Neil Armstrong, le premier Terrien à avoir mis le pied sur le sol lunaire !

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.