Juste un mot (62)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 08 octobre 2010. dans La une, Environnement

Juste un mot (62)

 

La réalité dépasse parfois la science-fiction. Dernièrement, des chercheurs américains ont réussi à localiser Gliese 581g, une exoplanète en orbite autour d'une naine rouge, Gliese 581, perdue au milieu de la Voie Lactée ... Ce qui est remarquable à propos de cette découverte, c'est que cette planète, située à 20 années-lumière de la Terre, serait " potentiellement habitable " !

Et nous qui avons longtemps pensé que notre Soleil était unique et qu'il avait les visages de Rê, chez les Egyptiens, d'Inti, chez les Incas, ou de Louis XIV, chez nous, à Versailles ... Souvenez-vous, au mois de juin 2009, le chef de l'Etat y avait convoqué le Parlement au grand complet pour tracer ses " nouveaux horizons ", comme la réforme territoriale, celle des retraites, l'emprunt national et les déficits publics, entre autres.

Notons que certains hommes politiques se comportent exactement de la même façon que les exoplanètes, car ils sont à des années-lumière de nos préoccupations et rien ne semble les atteindre. Le plus souvent, ils gravitent, eux aussi, autour de naines rouges qui, par définition, sont les étoiles les moins massives et les moins lumineuses : ceci pourrait constituer un début d'explication !

La science a anéanti une partie de nos rêves, surtout les plus fous ... Pourvu que la politique ne prenne pas le relais !

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Commentaires (4)

  • Claude Gisselbrecht

    Claude Gisselbrecht

    11 octobre 2010 à 09:40 |
    Peut-être qu'une autre " humanité " est possible ... En tout cas, gardons les yeux rivés sur l'ailleurs !
    Cordialement,

    Répondre

  • M.Guessous

    M.Guessous

    10 octobre 2010 à 03:17 |
    S'identifier à la grandeur céleste fait des prétentieux hommes de pouvoir des nains. Telles les naines blanches, ces étoiles de grande densité mais de médiocre luminosité, appelées à exploser en super nova qui est un état céleste de déchéance . Souhaitons que les exoplanètes habitables soient mieux habitées que la terre et qu'elles soient suffisamment lointaines en dehors de la portée des hommes !

    Répondre

  • Jean-François Vincent

    Jean-François Vincent

    09 octobre 2010 à 14:06 |
    Avant de se constituer en système solaire - et d'être eux-même des soleils! - les hommes politiques doivent d'abord souffrir la condition de satellite! C'est triste, mais c'est comme ça...

    Répondre

    • Claude Gisselbrecht

      Claude Gisselbrecht

      09 octobre 2010 à 15:22 |
      En effet, la force gravitationnelle de certains hommes politiques va decrescendo, après quelques révolutions ... Comme pour les étoiles défuntes, il ne reste alors que d'astronomiques " trous noirs " !

      Cordialement,
      C.G.

      Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.