Juste un mot (70)

Ecrit par Claude Gisselbrecht le 27 octobre 2010. dans La une, Environnement

Juste un mot (70)

Les fossiles sont à la mode et font même l'objet d'enchères ... et en os ! Dernièrement, Sotheby's procédait à une vente qui, au final, a rapporté quelque 3 millions d'euros ! Pas mal pour des " vieilleries ", comme cet allosaure - lézard étrange -, adjugé et vendu à plus d'un million d'euros !

Mais que se cache-t-il donc derrière cet engouement pour la préhistoire ? Nostalgie d'un passé à jamais révolu ou snobisme grand format ? Les dinosaures, de quelque espèce qu'ils soient, seront-ils capables, un jour, de surpasser les estampes japonaises, notamment pour la drague, et de jouer les nouveaux " gardiens du temple " ?

A une époque où passé et avenir sont, le plus souvent, occultés, le présent a pris une telle dimension qu'il est difficile, pour tout un chacun, de laisser la moindre trace, et ce, dans n'importe quel domaine ! En vérité, paroles et actes se diluent très vite dans un anonymat vertigineux, et c'est l'éphémère qui règne en maître absolu.

Notre bonne vieille Terre regorge certes d'une pléthore de fossiles qui ne demandent qu'à être mis au jour. Mais, de grâce, évitons d'exposer un tyrannosaure - ce n'est qu'un exemple - dans nos jardins ou salons respectifs : ce serait, à coup sûr, d'un goût douteux !

A propos de l'auteur

Claude Gisselbrecht

Claude Gisselbrecht

Rédacteur

Professeur de Lettres

A collaboré au quotidien régional " Le Républicain Lorrain " ( critique littéraire et responsable de rubrique ).

A signé de nombreux " papiers " dans la rubrique " Courrier des Lecteurs " de plusieurs journaux et magazines ( " Le Monde ", " Marianne ", " Le Nouvel Observateur ", ...), et des chroniques sur LeMonde.fr.

Commentaires (3)

  • M.Guessous

    M.Guessous

    29 octobre 2010 à 13:39 |
    C'est aux Dinosaures ou plutôt grâce à leur disparition que nous devons l'existence. Retrouver leurs fossiles est un miracle géologique et les exposer est le moindre des hommages qu'on puisse leurs rendre . Quand nous aurons disparus à notre tour ( ça ne saurait tarder!) les créatures qui nous remplaceront se feront un malin plaisir d'exposer nos fossiles.

    Répondre

  • Gérard Sebag

    Gérard Sebag

    29 octobre 2010 à 00:24 |
    Ca fait un moment que Spielberg les a remis à la mode ! Je crois que c'est effet induit de la vogue écolo. Le monde à l'état brut quoi...

    Répondre

  • Jacques Petit

    Jacques Petit

    28 octobre 2010 à 20:45 |
    L'engouement de là à l'acquérir,je ne sais,mais la plus vive curiosité,tout au moins pour moi.Car,il faut être réaliste nous venons de là,allosaure,ou dinosaure ?
    Nous avons du mal à l'admettre,mais nous sommes vraiment que poussières sur notre terre,des poussières d'un petit quintal environ,mais des poussières qui dépassaient la tonne et de loin,mais Néandertal ou Cromagnon ne sont qu'un tout petit chaînon,très fragile,quand on songe à la pléthore de fossiles qu'ils restent à mettre à jour,et un jour aussi peut-être le nôtre.

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.