LA TABLE - Deux grands vins de fêtes ...

Ecrit par Léon-Marc Levy le 17 décembre 2016. dans La une, Gastronomie

LA TABLE  - Deux grands vins de  fêtes ...

A table, sur des œufs brouillés aux truffes du Périgord, on ouvre sur un TROPLONG-MONDOT 2000. Une robe très foncée, sans trace d’évolution. Le nez, fin et délicat, délivre des notes de fruits rouges et de menthol. La bouche est structurée, sur des tannins encore très présents et élégants. On sent le merlot dominant par une fraîcheur tout au long de la bouche. La finale est ronde, pleine de classe, ponctuée par des goûts de clous de girofle. Je suis surpris de découvrir que ce vin est, à mon sens, accompli et ne fera pas mieux dans l’avenir. Mais c’est déjà superbe.

 

Sur un bœuf aux olives et zestes d’orange, on découvre un LA CONSEILLANTE 1989. La robe est évoluée, relativement claire. Dès le nez, on sait que l’on se trouve devant une bouteille exceptionnelle : c’est une explosion de senteurs incroyable ! Fruits noirs confits (cassis, bigarreaux, mûres), épices très orientales (cannelle, muscade, cumin). Le fruit en bouche est omniprésent, gras et succulent. Les épices s’épanouissent avec intensité jusqu’à une finale royale, longue, pénétrante, avant un effet rétro-olfactif d’une puissance rare. Ce vin est très supérieur au Pétrus de la même année, ce qui en fait sans aucun doute le meilleur Pomerol 89 à l’heure présente.

 

Bonnes fêtes et bons vins !

A propos de l'auteur

Léon-Marc Levy

Léon-Marc Levy

 

Modérateur

Professeur agrégé de Lettres Modernes

Maîtrise de philosophie

Directeur du magazine "La Cause Littéraire"

Rédacteur en Chef du "920-Revue.fr"

Animateur de "Thème et Texte"

 

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.