CALON-SÉGUR 1982. St Estèphe 3ème Grand cru classé

Ecrit par Léon-Marc Levy le 02 novembre 2013. dans Vins du monde, La une, Gastronomie

CALON-SÉGUR 1982. St Estèphe 3ème Grand cru classé

Dernière dégustation : octobre 2013

Note : 18,5/20. Garde : jusqu’à 2023

 

Calon 82 est un vin sombre, dans tous les sens du terme.

Sombre, presque noire, la robe superbe, à peine troublée par la manipulation de la bouteille.

Sombre, le nez, en sous-bois, terre chaude mouillée, cèpes, cassis confit.

Sombre enfin, la bouche, toute en saveurs de fruits noirs cuits, de sève de pin, de café et chocolat, d’épices poivrées. La texture est épaisse, mais d’une grande suavité avec une amplitude phénoménale. Le palais est entièrement investi d’une symphonie gustative complexe, élégante et parfaitement équilibrée. Calon 82, que cela se dise, est encore jeune !

Nous ne sommes pas devant un vin qui séduira forcément tout le monde, mais les amateurs de grands St Estèphe, sérieux, massifs et militants, seront comblés par ce concentré archétypique de la pointe du Médoc.

A propos de l'auteur

Léon-Marc Levy

Léon-Marc Levy

 

Modérateur

Professeur agrégé de Lettres Modernes

Maîtrise de philosophie

Directeur du magazine "La Cause Littéraire"

Rédacteur en Chef du "920-Revue.fr"

Animateur de "Thème et Texte"

 

Commentaires (4)

  • Jean-François Vincent

    Jean-François Vincent

    04 novembre 2013 à 16:30 |
    La science oenologique me confond d'admiration et me sidère en même temps : pouvez-vous - vraiment ! - faire la différence, en bouche, entre le cassis tout court et le cassis confit ?!?...

    Répondre

    • Martine L

      Martine L

      05 novembre 2013 à 11:04 |
      mais, bien sûr JF, qu'il y a une différence - facile à sentir, entre le goût confit et le goût " naturel" , que ce soit en tomates, citrons, et cassis. Donc, ne vous extasiez pas trop sur la " science" de LM !! il n'est " que" normal ici...

      Répondre

      • Jean-François Vincent

        Jean-François Vincent

        05 novembre 2013 à 14:05 |
        In vino veritas! Gratia Martinae et Leontis Marci!...

        Répondre

  • Martine L

    Martine L

    03 novembre 2013 à 20:49 |
    Pas grand, le texte, mais très beau à lire ; une " recension" de vin, comme vous faîtes des recensions de livres : qui donne envie ( sûrement pas dans mes prix, ici ) sans " tout ouvrir" ça peut aussi s'appeler séduire !! alors, pour le vin j'attendrai, mais pour la photo, c'est fait ; qu'on se le dise , ça fait un magnifique fond d'écran pour rêver en travaillant...

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.