Le "mystère" de la petite culotte

Ecrit par Elisabeth Itti le 27 août 2010. dans Humour, Voyages

Le

Cela ne peut intéresser que les personnes qui ont suivi mes tribulations et qui se sont posé la question du mystère de la petite culotte.  Aussi je me sens obligée de satisfaire leur curiosité.

Vous aussi vous avez droit au récit intégral de cette superbe journée : nous avons fait un A-R à Nice avec EasyJet, pour visiter la Fondation Maeght. C’était une journée merveilleuse, beau temps, et la Fondation, dès l’ouverture, un plaisir sans nom.

Puis nous sommes allés à Vence dans l’après midi, un bus depuis Nice mène jusque là-haut pour 1 €, petite incursion dans la vieille ville, visite d’une exposition François Morellet au Château de Villeneuve, de bonne augure pour la future exposition Morellet au musée Wurth d’Erstein.


Le soir nous devions reprendre l’avion à 21 h, c’est là qu’a débuté une longue attente, sans annonce, à chercher le superviseur d’Easyjet, probabilité de changer le groupe électrogène, l’avion étant dans le noir total... nous étions en salle d’embarquement, toutes les boutiques fermées, pas moyen de manger, pour nous annoncer en définitive que l’on ne partirait pas et qu’Easyjet nous logeait dans des hôtels avoisinants. Hôtel 3 étoiles, avec piscine, belle chambre, pas de tenue de nuit, ce n’est pas grave, mais pas de brosse à dents, de produits de démaquillage, ni de maquillage, pas de peigne… pas de petite culotte de rechange !

Comme nous étions sans bagages, nous nous sommes précipités à la cafétéria de l’hôtel pour tenter de manger un petit quelque chose. Le gérant du bar n’avait plus qu’une portion pour une seule personne, que nous nous sommes partagée. Il s’est empressé de fermer la cafétéria, car il craignait une émeute de la part des autres passagers, qui après avoir récupéré leurs bagages auraient certainement envie de se sustenter.

Nous avons repris un avion bondé le lendemain matin, car mon JR voulait voir ses copains du tennis du mercredi ce soir, nous avions la possibilité de ne rentrer que le soir du mercredi ou à une date à notre convenance. J’avais mon pied gauche hyper enflé à cause de la marche importante en pente toute la journée, aussi je n’ai pas insisté. J’y retournerai sans problème.

 

Lorsque j’ai tenté de récupérer les frais de repas et de parking auprès de la compagnie, comme cela nous avait été recommandé, ça a donné lieu à des échanges de courrier interminables.

L’original de mes factures s’est perdu, comme par hasard, entre la France et l’UK. Puis à la demande de la compagnie, après mes réclamations, j’ai scanné les copies, des factures : 12 € pour le plat partagé et 15 € pour le dépassement de l’horaire du parking et je les ai fait parvenir par mail, quand miraculeusement j’ai découvert une adresse email sur leur site. Réponse de la compagnie :

Veuillez fournir vos pièces scannées dans le format requis XX.

Je me suis exécutée, j’ai renvoyé dans le bon format, mes pièces justificatives.

Réponse :

Pas de dédommagement pour le parking, plafond limité à 10 € pour le repas par personne.

Je réponds qu’il s’agissait d’un repas pour 2, soit 6 € par personne.

En réponse j’ai eu 2 mails contradictoires, l’un me disait que ma demande était rejetée car elle n’était pas parvenue dans le délai limite, un deuxième disant que le montant phénoménal avait été viré au compte carte qui avait servi à payer le voyage.

Pourquoi me suis-je entêtée pour si peu ? Parce que j’adore couper les cheveux en quatre,

Et que lorsque je suis dans mon droit je tente d’aller jusqu’au bout.

A propos de l'auteur

Elisabeth Itti

Elisabeth Itti

Rédactrice

Commentaires (7)

  • Itti

    Itti

    29 août 2010 à 15:49 |
    soyez sympa mettez les accents là où il en faut !!!

    Répondre

  • Itti

    Itti

    29 août 2010 à 15:36 |
    Vous avez raison Jean, ma compagnie est négligeante à mon égard. J'avais organisé un saut à Rome au mois d'avril. J'y avais convié quelques amis, pour voir l'exposition sur le Caravage. Le dimanche matin où nous devions nous envoler pour Rome, nous consultons le site de l'Airport Bâle/Mulhouse pour voir si tout est ok. Nous devions y croiser nos amis américains qui venaient en Alsace. Leur vol annoncé pour 9 h était retardé. Le notre était toujours ok. Un peu plus tard nouveau coup d'oeil au site pour voir l'heure d'arrivée de nos amis, notre vol s'est trouvé "annulé". Tous les vols depuis Mulhouse Bâle volaient, sauf le nôtre. La compagnie proposait un report de date ou une annulation 30 mn avant le départ, alors qu'il en faut 50 pour rejoindre l'aéroport. Après consultation de mes amis, j'annule le tout. Ils ont été remboursés, moi je viens de l'être fin août après 3 relances. Nos amis américains sont arrivés à 19 h après 24 h de voyage depuis New York avec un bébé de 18 mois, a cause du volcan.

    Répondre

  • Léon-Marc Levy

    Léon-Marc Levy

    29 août 2010 à 15:26 |
    Wow ! Inutile de vous dire que nous allons être un certain nombre à compter les jours qui nous séparent de cette échéance ! :-)

    Répondre

  • Itti

    Itti

    29 août 2010 à 15:17 |
    Vous ne perdez rien pour attendre cher LML, ma prochaine chronique sera illustrée par une photo en maillot de bains, miss France n'a plus qu'à bien se tenir !

    Répondre

  • OLIVIER EYQUEM

    OLIVIER EYQUEM

    28 août 2010 à 11:20 |
    Vous avez raison de vous battre jusqu'au bout (c'est aussi ce que pensait la chèvre de M. Seguin). Autre réflexion au débotté : Si Racine vous avait connue, il aurait écrit sûrement "Les Plaideuses"

    Répondre

  • leon-marc Levy

    leon-marc Levy

    27 août 2010 à 20:01 |
    L'équipe admin n'a pas osé illustrer votre chronique d'une jolie petite culotte affriolante. Déjà que certain nous décrit comme un site de rencontres, ça pourrait jaser !
    :-)

    Répondre

  • Jean Le Mosellan

    Jean Le Mosellan

    27 août 2010 à 19:54 |
    Je trouve que votre compagnie n'a pas été très sympa. Elle est disposée à payer 10€ par repas,ce qui ferait 20€ en remboursement. Et elle fait la fine bouche pour 6€ par personne? Décidément elle ne sait que voler.

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.