« Les vieux de la vieille » des primaires de la gauche

Ecrit par Gilles Legroux le 21 janvier 2017. dans La une, Politique, Humour

« Les vieux de la vieille » des primaires de la gauche

Parce qu’il y a des moments où rire un peu est une soupape – démocratique ! Allez-donc chercher de tels textes dans des régimes autoritaires ! Le rire comme étant le propre du citoyen, donc…

La rédaction

 

Ah, mais, moi, de toute façon, c’est décidé ! Aux primaires de la gauche de janvier, j’vote Guy Mollet. J’ai pas peur de l’dire ! Depuis le début, je vote SFIO et je vot’rai SFIO jusqu’au bout ! Avec Suzanne, on s’engueule à cause de ça. Elle, elle va voter Defferre. J’sais pas c’qu’elle lui trouve au Gaston. Enfin, tout ça, c’est les femmes… Faut pas trop chercher à comprendre… Hein ?? Non, non, on n’est pas atteints d’la maladie d’Alzheimer. Dieu merci ! C’est une sale maladie, ce truc là… Mon copain Robert, il l’a. Souvent avec Suzanne, on va le visiter l’après-midi. Bon Dieu qu’c’est triste. Il est là dans son lit comme un mort. Et puis, hop, y a des moments qu’y se lève, il enlève sa couverture et il se met à crier à tue-tête : « Françoise – Françoise, c’est sa femme – regonfle les pneus du tandem, j’t’emmène voir la mer !! ». Y se croit revenu à l’été 36. Nous, ça nous fait de la peine… Bon, des fois, on peut pas s’empêcher de rigoler… Pas pour se moquer, hein ! C’est nerveux…

Pour revenir aux primaires, le maire nous a dit qu’y aurait un bureau dans le bourg. J’demande à voir… Quand il était jeune, il était coco, et puis une fois d’venu maire, il a retourné sa veste. Tout le monde sait bien qu’il roule pour Lecanuet, même s’il le dit pas. Faut pas nous prendre pour des imbéciles… On a quelques heures de vol au compteur, quand même ! Enfin, tout ça, c’est pour faire son devoir de citoyen. Parce qu’à nos âges… Ah… ! C’est triste de vieillir… Oui, c’est triste… Enfin, j’me plains pas, parce que à l’âge que j’ai, j’ai toute ma tête !

A propos de l'auteur

Gilles Legroux

est professeur d’histoire-géographie, membre de l’association « Les Clionautes »,  qui regroupe actuellement plus de 700 cotisants et des milliers de sympathisants.

Commentaires (1)

  • Dumaine

    Dumaine

    22 janvier 2017 à 22:42 |
    Merci de ns avoir amusés ; bravo pr l'effet de surprise créé par les derniers mots ; voilà qui est vital en ce moment. A quand le prochain article?

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.