Une enfance difficile

le 08 septembre 2010. dans La une, Humour

Une enfance difficile

"À table, la soupe refroidit !"

"Oui, m'man."

"Tu t'es bien lavé les mains ?"

"Oui, m'man."

"Bien, alors qu'est-ce que t'as appris à l'école, aujourd'hui ?"

"On a commencé les tables de multiplication."

"Je t'écoute…"

"Une fois un, un ; une fois deux, deux ; une fois trois, trois… sept fois sept, quatre mille."

"Oui, enfin, ça reste à voir… Mets pas tes coudes sur la table, c'est pas poli. Et puis ne mange pas si vite. Qu'est-ce qu'il y a ? T'es pressé ? Tu veux encore sortir avec tes copains ? Je voudrais bien savoir ce que vous trouvez à vous dire à longueur de journée, toi et tes douze chenapans ? Tu ferais mieux de réviser tes leçons si tu veux pas finir comme ton père. Tu sais au moins ce que tu veux faire plus tard ?"

"Menuisier, m'man."

"Pas mal, on a toujours besoin d'un honnête charpentier. Allez, termine tes petits poissons, et après ça, tu pourras retourner dans ta chambre. Et tu n'oublieras pas de te brosser les dents."

(Quelques instants plus tard, il se lève.)

"Oh, mais qu'est-ce que je vois ? Dans quel état t'as mis tes sandales ! Pleines de boue ! Écoute, je te demande pas de flotter au-dessus de l'eau, mais, au moins, contourne les flaques!"

(Le malheureux se retire dans sa chambre. On l'entend gémir : "Père, faites quelque chose ! Sauvez-moi !")

"Qu'est-ce que tu marmonnes, mon fils ? Je t'entends, tu sais…"

"C'est rien, m'man, j'essayais seulement de me rappeler ce que disait papa."

"Et bien, dis-le à voix haute, que j'en profite, moi aussi."

"Je suis l'Éternel, ton Dieu…"

"Très bien. Et après ?

"Euh… TU NE TUERAS PAS TA MÈRE ?"

"Jésus, tu n'as pas honte ! C'est comme ça que tu me remercies ? Et dire que je suis restée vierge pour toi !"

Commentaires (2)

  • MartineL.Petauton

    MartineL.Petauton

    09 septembre 2010 à 12:30 |
    J'ai bien ri! même si, à un moment, je vous ai vu venir !

    Répondre

    • OLIVIER EYQUEM

      OLIVIER EYQUEM

      09 septembre 2010 à 14:31 |
      C'est l'ennui de chausser de gros sabots tout en semant des petits cailloux…

      Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.