JEU : énigme cinéma

le 21 février 2011. dans La une, Cinéma, Remue-Méninges et Loisirs

JEU : énigme cinéma

 

 

"RDT" vous propose un jeu imaginé (évidemment !) par notre ami Olivier Eyquem. Deux indices vous sont proposés aujourd'hui. (n'oubliez pas de lire la légende sous ces images en ouvrant l'article !) Si personne ne trouve, une deuxième série vous sera offerte vendredi, qui vous mènera à la solution. A vos mémoires cinéma !

De quel film célèbre sont extraites ces deux scènes ?

 

"Cette brillante comédie de mœurs de 1948 raconte une journée clé dans la vie de trois couples en crise. Le dénouement a des allures de happy-end, mais voyez plutôt ce verre qui se renverse sans raison apparente et va se briser dans les toutes dernières secondes…"


"Les rapports de classe, la "distinction" jouent un rôle déterminant dans notre film mystère. Dans cette scène, la mère d'une des trois héroïnes (Connie Gilchrist, à gauche) et sa copine (Thelma Ritter) se "tapent" une bière, sans prêter attention au vacarme du métro aérien qui fait trembler tout l'immeuble.

Commentaires (6)

  • Macée de Léodepart

    Macée de Léodepart

    22 février 2011 à 14:53 |
    Moi, je n'ai aucune idée des réponses, mais j'aime ce concept de jeu qui ne peut que nous enrichir et nous permettre de ne pas " regarder idiots" ; continuez, Olivier!

    Répondre

  • Antoine Mack

    Antoine Mack

    21 février 2011 à 20:51 |
    Je vais casser tout de suite mon image de lecteur trop futé. Sur Internet, ne pas donner de noms, car avec Google, c'est trop facile... Mais demander de reconnaître la fumeuse assise et cela seulement aurait été plus excitant! Pardon, Olivier. Je me suis dit, mais trop tard (encore le web!!!), que j'aurais dû chercher une séquence-clé du film, la décrire pour vous prouver que j'étais dans le vrai... et laisser durer le suspense! Je ne recommencerai plus, juré, craché.

    A propos de futé, voici une autre énigme. Ce mot vient d'un ancien verbe "se futer" (échapper au chasseur, pour le gibier). Mais si le gibier allait se futer dans une futaie, ensemble de fûts, qui donc a voulu faire des économies de circonflexes?

    Répondre

  • LMlevy

    LMlevy

    21 février 2011 à 18:56 |
    Tu vois Olivier ! Je t'avais dit qu'avec la deuxième image c'était trop simple !
    Le lectorat de RDT est trop fûté ...

    Répondre

  • Antoine Mack

    Antoine Mack

    21 février 2011 à 18:47 |
    Bonjour.
    Merci, Olivier, de nous remettre en mémoire la bonne et sympathique Thelma Ritter.

    A Letter to Three Wives (Chaînes conjugales) de Joseph L. Mankiewicz.

    Répondre

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.