Au lecteur (De l'identité à l'existence. L'apport du peuple juif. Ed. Odile Jacob)

Ecrit par Daniel Sibony le 20 janvier 2012. dans Psychologie, La une, Histoire

Au lecteur (De l'identité à l'existence. L'apport du peuple juif. Ed. Odile Jacob)

 

au Lecteur,

 

 

Ce livre s'adresse à vous, en tant que vous faites partie "du peuple élargi des passeurs" dont il parle: de ceux qui nourrissent nos textures de vie par l'acte de prendre des textes, d'en créer, d'y inventer d'autres sens, de les faire passer à d'autres, qui à leur tour, etc. Ce peuple des passeurs est donc plus vaste que le peuple juif (qui en hébreu porte ce nom : passeur), peuple qui dans ce livre sert de prétexte pour étudier ce phénomène :

S'accrocher à la texture pour entrer dans son existence et, inversement, exister assez fort pour produire de la texture qui parle à d'autres, et fasse passer quelque chose de consistant.

Ce passage, chacun en fait l'épreuve quand il essaie d'exister à travers et malgré ce qui l'identifie et qui souvent l'enferme.

J'ai pris l'exemple du peuple juif car, vu du dehors, il semble présenter une identité forte, d'un bloc, alors qu'elle est hétérogène, fissurée, contradictoire, multiforme - sur tous les plans: linguistique, ethnique, culturel, géo historique… - et qu'elle déploie une dynamique existentielle assez intense, d'où il ressort quele secret de la question de l'existence, c'est d'intégrer toutes les réponses qui s'offrent à elle, tout en se maintenant à l'état de question vivante. Ce dont témoignent les contradictions de ce peuple : brandir un livre qui dit du mal de soi, pointer un Dieu auquel on ne croit pas, ou avec lequel on est en guerre, recevoir la Loi divine et la trahir presqu'aussitôt, écrire contre soi et tenir à cette écriture. En somme, laisser ouverte (tout en la fermant quelquefois) la question d'exister: de se donner lieu, de s'inscrire dans une texture vivante en cours.

Cette question, je la retrouve, en tant que psychanalyste, avec ceux que j'aide à passer, à faire le pas de l'identité à l'existence, à sortir de ce qui les définit pour assumer l'indéfini, voire l'infini. Ce livre témoigne aussi de cette expérience:

Cela permet de développer une critique des réponses identitaires (bien souvent narcissiques, qu'elles soient crispées ou sereines, haineuses, communautaires ou savantes) ; et d'explorer, voire de transmettre le mouvement, toujours possible, entre identité et existence, origine et actuel, universel et singulier. D'où cette notion "diagonale" de singulièrement universel, qui jette les bases d'un nouvel existentialisme, et ouvre la Question de l'existence au-delà des réponses qu'on lui donne.

Une vraie gageure, que de l'ouvrir, et d'oser contredire, comme le fait la vie, les réponses reconnues, tout en les acceptant comme partielles.

 

 

Daniel Sibony

 

De l'Identité à l'existence. L'apport du peuple juif. Ed. Odile Jacob
 

A propos de l'auteur

Daniel Sibony

Daniel Sibony

Daniel Sibony, écrivain, psychanalyste, auteur d'une trentaine de livres.

Né le 22 août 1942 à Marrakech, dans une famille juive habitant la Médina. Sa langue maternelle: l'arabe; sa langue culturelle: l'hébreu biblique. A l'âge de 5 ans il commence à apprendre le français. Il émigre à Paris à l'âge 13 ans.

Etudes de mathématiques : licence puis doctorat d'Etat. Il est assistant en mathématiques à l'Université de Paris à l'âge de 21 ans, puis maître de conférence à 25 ans en juin 1967. Il devient professeur à cette Université jusqu'en 2000, y animant, outre ses cours, toutes sortes de séminaires et d'expériences originales.

Entre-temps, études de philosophie, licence, puis doctorat d'Etat en 1985 (avec, entre autres, au jury : E. Levinas, JT Desanti, H. Atlan, Michel de Certeau).

Il devient psychanalyste à 32 ans après une formation avec Lacan et son école,

La collaboration avec Lacan fut très personnelle : Lacan a assisté plusieurs années au séminaire de D. Sibony à Vincennes sur "Topologie et interprétation des rêves": "Cet échange m'a permis de n'être ni lacanien, ni antilacanien mais d'intégrer le meilleur du lacanisme : la lecture de Freud et de m'éloigner du pire : le langage des sectes", dit Sibony.

Il fait chaque année depuis 1974 un séminaire indépendant consacré aux questions thérapeutiques et aux pratiques créatives et symboliques dans leurs rapport à l'inconscient.

 

Bibliographie :


D. Sibony est l'auteur d'une trentaine de livres dont les plus importants sont :


. NOM DE DIEU. Par delà les trois monothéismes (au Seuil, 2002)
Une analyse des tensions originaires entre les trois religions et une approche renouvelée de l'idée de Dieu.

. PROCHE-ORIENT. PSYCHANALYSE D'UN CONFLIT (Seuil, sept. 2003)

. L'ENIGME ANTISEMITE. (Seuil, sept. 2004)

. FOUS DE L'ORIGINE. Journal d'Intifada , (Bourgois, février 2005)

. CREATION. ESSAI SUR L'ART CONTEMPORAIN, (Seuil, oct. 2005).


Les livres de Sibony, malgré leur densité et leur caractère de recherche, ont un public important, public élargi par les interventions de l'auteur dans les quotidiens, à propos de l'actualité.

Actuellement D. Sibony partage son temps entre la pratique et la recherche psychanalytique (plusieurs ouvrages sur la psychanalyse sont en préparation), l'écriture et les conférences les plus variées.

 

Livres parus de Daniel Sibony :


LE NOM ET LE CORPS - (Seuil, 1974)

L'AUTRE INCASTRABLE - Psychanalyse-écritures - (Seuil, 1978)
LE GROUPE INCONSCIENT - Le lien et la peur - (Bourgois, 1980)

LA JUIVE - Une transmission d'inconscient - (Grasset, 1983)
L'AMOUR INCONSCIENT - Au-delà du principe de séduction -(Grasset, 1983)

JOUISSANCES DU DIRE - Nouveaux essais sur une transmission d'inconscient- (Grasset, 1985)
LE FEMININ ET LA SEDUCTION

- (Le Livre de Poche, 1987)
ENTRE DIRE ET FAIRE - Penser la technique - (Grasset, 1989)
ENTRE-DEUX - L'origine en partage - (1991, Seuil, Points-Essais, 1998)
LES TROIS MONOTHEISMES - Juifs, Chrétiens, Musulmans entre leurs sources et leurs destins - (1992, Seuil, Points-Essais, 1997)
LE PEUPLE "PSY" - Situation actuelle de la psychanalyse - (Ed. Balland, 1993)
LA HAINE DU DESIR - (Bourgois, (1978) 1994)
LE CORPS ET SA DANSE - (1995, Seuil, Points-Essais, 1998)
EVENEMENTS I - Psychopathologie du quotidien - (1991, Seuil, Points-Essais, 1995)
EVENEMENTS II - Psychopathologie du quotidien -(Seuil, Points-Essais, 1995)
ANTONIO SEGUI - (Cercle d'Art, 1996)
LE JEU ET LA PASSE - Identité et théâtre - (Seuil, 1997)
VIOLENCE - Traversées - (Seuil, 1998)
PSYCHOPATHOLOGIE DE L'ACTUEL - Evénements III - (Seuil, 1999, Points-Essais, 2000)
PERVERSIONS. - Dialogues sur des folies "actuelles"--(1987, Seuil, Points-Essais, 2000)
DON DE SOI ou PARTAGE DE SOI?- Le drame Lévinas -(Odile Jacob, 2000)
LE "RACISME", UNE HAINE IDENTITAIRE - (1988 et 1997, Seuil, Points-Essais, 2001)
PSYCHANALYSE ET JUDAÏSME - Flammarion, coll. Champs, 2001.
Coffret des 3 volumes EVENEMENTS - Psychopathologie de l'actuel - en poche (Seuil, 2001)
NOM DE DIEU - Par delà les trois monothéismes - (Seuil, 2002 - Points-Essais, 2006)
AVEC SHAKESPEARE - Eclats et passions en douze pièces - (1988, Seuil, Points-Essais, 2003)
PROCHE-ORIENT. PSYCHANALYSE D'UN CONFLIT- (Seuil, 2003)
L'ENIGME ANTISEMITE - (Seuil, 2004)
FOUS DE L'ORIGINE. Journal d'Intifada - (Bourgois, février 2005)
CREATION. Essai sur l'art contemporain - (Seuil, octobre 2005)
LECTURES BIBLIQUES - (Odile Jacob, oct. 2006)

ACTE THERAPEUTIQUE. Au-delà du peuple "psy" - (Seuil, février. 2007)

MARRAKECH, LE DEPART (Odile Jacob. 2009)

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.